Kamil Glik Monaco Toulouse 2017
Kamil Glik, buteur contre Toulouse. | VALERY HACHE / AFP

Ligue 1 : Monaco renverse Toulouse après avoir été mené

Publié le , modifié le

Monaco, champion de France en titre, a remporté le premier match de Ligue 1 de la saison contre Toulouse (3-2). En difficulté au sol et mené 2-1, Monaco s'en est remis à ses joueurs de tête pour renverser la situation.

Pour inscrire 107 buts la saison dernière, Monaco a su être une équipe complète. Sur coup franc, dans le jeu, du pied, de la tête, l'ASM pouvait marquer sur chaque situation. Pour venir à bout de Toulouse ce soir (3-2), le champion de France s'est concentré sur un seul aspect : le jeu aérien. Bousculés par les Violets, les Monégasques ont fait confiance à leur trois meilleurs joueurs de tête : Jemerson, Kamil Glik et Falcao.

Machach, premier buteur

Toulouse a su poser des problèmes à Monaco. Les visiteurs ont même ouvert la marque dès la 7e minute, après une belle combinaison sur corner. Andy Delort, trouvé devant le coin gauche de la surface, a remis de la poitrine pour Zinedine Machach. D'une belle frappe en pivot, le milieu a inscrit le premier but de la saison 2017-2018. Monaco est mené mais ne panique pas. Ils appliquent leurs principes de jeu et font reculer les Toulousains. Un corner répond à un autre, le défenseur central Jemerson égalise de la tête au premier poteau, servi par Moutinho (28e). 1-1 à la pause.

Toulouse décidement en verve 

Après la pause, les Toulousains n'ont pas rendu les armes. Ils ont même repris l'avantage. Jimmy Durmaz, à un contre deux sur l'aile gauche, est parvenu à trouver Andy Delort devant la surface monégasque. Le frappe à ras-de-terre de l'ancien exilé au Mexique bat Subasic pour venir longer le poteau (2-1, 52e). Auteur de 5 buts en 15 matches après son arrivée l'hiver dernier, Delort démarre sur de bonnes bases sa saison. 

La tête et les jambes 

Mais pour s'imposer chez les champions de France, toute erreur est impossible. Impossible par exemple, de laisser Falcao vous dépasser au 2nd poteau. Sous peine d'assister impuissant à l'égalisation, sur un service du latéral Jorge, remplaçant de Benjamin Mendy parti à Manchester City. Même sanction lorsqu'on laisse Kamil Glik s'élever dans les airs, pour dévier légèrement un coup franc de Moutinho (70e). Suffisamment pour surprendre Alban Lafont. Monaco a encore du travail pour retrouver, si c'est possible, son niveau de la saison dernière, mais a démarré la défense de son titre de la bonne manière. 

Hugo Monier @hgo_mon