Ligue 1 : Monaco lancé, Angers perd du terrain, Lille et Nice se neutralisent

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Islam Slimani
Islam Slimani | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Tombeur de l’OGC Nice il y a trois jours, l’AS Monaco a enchaîné une deuxième victoire consécutive en dominant Brest, ce samedi, à Louis II (3-1). Auteur d’un exploit monumental au Parc cette semaine, le Stade de Reims n’a de son côté pas réussi à enchaîner face à Dijon (1-2), tout comme Angers contre Amiens (1-1). Lille et Nice se sont neutralisés à l’Allianz Rivieira (1-1). Les deux clubs prétendants à l’Europe sont respectivement 4e et 5e du championnat.

Monaco enfin lancé

Ça va mieux pour l’AS Monaco. Après avoir décroché leur première victoire de la saison cette semaine face à l’OGC Nice (3-1), les hommes de Leonardo Jardim ont enchaîné un deuxième succès consécutif en dominant le Stade Brestois (4-1). Avec Gelson Martins titulaire au poste de latéral droit et le retour de Ballo-Touré à gauche, le club de la principauté a affiché sa supériorité.

Maladroits en début de match, les monégasques ont été récompensés juste avant la demi-heure de jeu. Wissam Ben Yedder a très bien repris une déviation de la tête de Slimani pour tromper Larsonneur du droit, et s’offrir ainsi son cinquième but de la saison. En seconde période, Slimani sur penalty et Gelson Martins ont permis aux joueurs de la principauté de faire le break. Alexandre Mendy a réduit le score pour les Bretons mais Keita Baldé a finalement corsé l’addition. Monaco est 13e du championnat, Brest 17e.

à voir aussi Ligue 1 : Paris s'en remet à Neymar et Kylian Mbappé pour s'imposer de justesse à Bordeaux Ligue 1 : Paris s'en remet à Neymar et Kylian Mbappé pour s'imposer de justesse à Bordeaux

Lille et Nice bons amis

Invaincu depuis trois matches et une défaite sur la pelouse du Stade de Reims, le LOSC faisait face à un client en la présence de l’OGC Nice, autre prétendant à l’Europe. Mis sur orbite grâce à une réalisation de leur attaquant danois Kasper Dolberg, bien servi par Lusamba, les Aiglons ont ensuite été surpris par un petit bijou signé Luiz Araujo.

Voyant Benitez avancé devant sa ligne, le Brésilien a envoyé une frappe enroulée pied gauche en pleine lucarne (1-1, 24e). Un but sublime et surtout mérité pour les Lillois, qui ont fait face à un adversaire solide au cours d’une première mi-temps rythmée, intense, et très agréable à suivre. La seconde s’est avérée moins palpitante, mais le point du nul est finalement assez logique. Lille est 4e de Ligue 1, un point devant le club azuréen (5e).

Angers maintient le cap

Co-leader du championnat (avec le PSG) avant cette 8e journée, le SCO aurait pu tomber de son nuage. Alors qu’ils restaient sur une série de deux victoires consécutives, les hommes de Stéphane Moulin ont été vite surpris par Amiens, modeste 15e au classement avant la rencontre. Dans son 4-3-3 habituel avec Capelle, Thioub sur les côtés et Alioui devant, Angers a très mal débuté, concédant l’ouverture du score de Stiven Mendoza très rapidement.

L’Amiénois a profité d’une relance manquée de Ludovic Butelle, suivi d’un bon centre de Cornette pour inscrire le but du 1-0 à la 13e minute de jeu. Plus réalistes, les joueurs de Luka Elsner menaient à la mi-temps, mais Rachid Alioui, excellent depuis le début de saison, a égalisé pour le SCO en toute fin de match sur une puissante frappe qui a heurté la barre (1-1, 83e). Son quatrième but de la saison. Angers reste dauphin du PSG mais voit le FC Nantes revenir sur ses talons (16 points).

Rachid Alioui
Rachid Alioui © AFP

Toulouse évite le pire dans un match fou

Battus dans les tous derniers instants cette semaine face à Angers, les joueurs d’Alain Casanova ont évité de justesse une troisième défaite consécutive, samedi, sur la pelouse du FC Metz (2-2). Et encore une fois l’inévitable Habib Diallo qui a permis aux Messins d’ouvrir le score. Saveur face à Saint-Etienne il y a trois jours (0-1), l’international sénégalais n’a mis que 5 minutes à s’illustrer.

Issiaga Sylla a profité d’une passe en retrait complètement manquée de Maiga pour servir l’attaquant lorrain, qui ne s’est pas fait prier pour tromper Baptiste Reynet des 16 mètres (1-0, 5e). Déjà le 6e but de la saison pour Diallo, qui rejoint Dembélé et Osimhen en tête du classement des buteurs. Revenus au score grâce à un but de Said à la 86e minute de jeu, les joueurs du TFC pensaient tenir un point avant qu'Ibrahima Niane ne transforme un penalty dans le temps additionnel (90+1). Mais cette fin de match de folie s’est conclue en apothéose pour les Toulousains, finalement parvenus à égaliser dans la dernière minute du temps additionnel sur un but héroïque d’Efthymios Koulouris.

à voir aussi Ligue 1 : Nantes tutoie les cimes, Lyon s'enlise Ligue 1 : Nantes tutoie les cimes, Lyon s'enlise

Reims n’enchaîne pas, première pour Dijon

Les Héros de la semaine ne sont pas forcément ceux du week-end. Tombeur du Paris Saint-Germain au Parc des princes cette semaine, le Stade de Reims est retombé dans ses travers, samedi, face à Dijon (1-2). Alors qu’ils avaient pourtant ouvert le score grâce à un but de Chavalerin (17e), les Champenois se sont aussitôt fait rejoindre au score.

Sur un centre de Baldé, le capitaine dijonnais Julio Tavares a pu égaliser d’une frappe à bout portant (1-1, 18e), avant que son coéquipier passeur décisif ne donne ensuite l’avantage juste après la pause. D’un tir parfaitement croisé, Mama Baldé s’est donc offert sa première réalisation de la saison. Un but qui vaut cher, puisqu’il offre au DFCO trois points précieux et sa première victoire de la saison. Au classement, le club de la Côte-d’Or n’est plus lanterne rouge et laisse la plus mauvaise place à l’AS Saint-Etienne. Reims est huitième.