Monaco Guingamp
Keita Baldé, buteur, et Rony Lopes, lors du match Monaco-Guingamp. | YANN COATSALIOU / AFP

Ligue 1 : Monaco humilie Guingamp, Nantes remonte sur le podium

Publié le , modifié le

Après la victoire de Rennes face à Bordeaux vendredi (1-0), la Ligue 1 proposait quatre matchs au programme samedi. Sans Falcao, Monaco conforte sa deuxième place après sa facile victoire face à Guingamp (6-0). Nantes remonte lui sur le podium grâce à sa courte victoire (2-1) face à Toulouse grâce à des buts d'Adrien Thomasson et Emiliano Sala. Montpellier fait match nul face à Amiens avec deux buts en fin de match (1-1), Troyes s'impose face à des Amiennois rapidement réduits à dix (3-0).

Monaco - Guingamp : 6-0

En l'absence de Djibril Sidibé et de Falcao, Leonardo Jardim avait décidé de titulariser Almamy Touré et Guido Carrillo. Coaching gagnant, puisque le premier a offert une passe décisive au second (10'). Almany Touré va récidiver, et délivrer un ballon idéal à Adama Traoré après avoir éliminé son vis-à-vis sur l'aile gauche (27').

Le festival monégasque continue, toujours côté gauche. Carrillo lance Rony Lopes qui glisse facilement en retrait pour Keita Baldé, qui pousse simplement le ballon au fond des filets (36'). Fabinho, sur un penalty obtenu par Carrillo, va se charger de corser une addition sévère à la pause (4-0, 45'), avant qu'Adama Traoré double la mise sur une faute de main de Karl-Johan Johnsson (75'). Carrillo inscrira également un doublé à la réception d'un centre de Rachid Ghezzal, et conclut l'humiliation pour les Guingampais (78'). Monaco est à 4 points du PSG, qui a massacré Angers cet après-midi (5-0).

Nantes - Toulouse : 2-1

Cinquième avant la rencontre, Nantes voulait remonter sur le podium après sa défaite à Dijon (1-0). En alignant Emiliano Sala et Préjuce Nakoulma ensemble, Claudio Ranieri voulait montrer un visage plus offensif. Sur un ballon fuyant dans la surface, Emiliano Sala pousse le ballon du bout du pied et adresse un centre en retrait, repris par Adrien Thomasson, qui marque dans le but vide laissé par Alban Lafont, sorti (15'). A l'heure de jeu, les Toulousains vont égaliser par l'intermédiaire d'Alexis Blin, qui place sa tête à la réception d'un centre d'Andy Delort (60').

Sala va donner la victoire aux Nantais sur un centre mal négocié par les défenseurs toulousains (67'). Grâce à cette courte victoire, les Nantais remontent à la troisième place, mais peuvent en être délogés par Lyon, qui se déplace à Saint-Etienne demain pour un derby bouillant (21h), et Marseille, qui revient au Vélodrome et recevra Caen (17h).

Montpellier - Amiens : 1-1

Menacé de report à cause des violents orages dans l'Hérault, le match programmé à la Mosson à bien eu lieu. Ce sont les Amiennois qui vont tenter les premiers. Sur un centre venu de la gauche de Danilo Avelar, Moussa Konaté reprend de volée à l'entrée de la surface mais trouve le poteau. Sur un terrain détrempé, le spectacle proposé fut délicat.

Il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir Giovanni Sio, bien lancé dans la profondeur plein axe, piquer son ballon et donner l'avantage aux Montpelliérains (82').  Mais les Amiennois, piqués au vif, vont égaliser grâce à un retourné somptueux de Danilo Avelar (88'). Les Héraultais sont 8e, Amiens reste dangereusement proche de la proche zone rouge (16e).

Troyes - Strasbourg : 3-0

Dans le duel des mal classés, le premier tournant du match intervient rapidement. Nuno Da Costa se voit expulsé sévèrement (31') après un pied haut dangereux. En infériorité numérique pendant une heure de jeu, les hommes de Thierry Laurey vont craquer à la 48e minute quand Charles Traoré centre au point de penalty. Hyun-Jun Suk se détend et trompe la vigilance de Bingourou Kamara.

Les Troyens vont enfoncer le clou lorsque Samuel Grandsir déborde côté gauche et adresse un centre en retrait  à Saif-Eddine Khaoui, qui trompe facilement le gardien alsacien (55').  Même si Mamadou Samassa est sauvé par sa barre transversale en fin de match, c'est Adama Niane qui va assurer la victoire des Troyens (93') qui font la bonne affaire de la journée et passent de la 15e à la 11e place. Strasbourg reste 18e.

Théo Gicquel @@theoogicquel