Ligue 1 - Monaco et Nice se neutralisent, Guingamp gagne enfin à domicile

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Monaco-Nice
Monaco et Nice se sont quittés sur un match nul lors du match en retard de 17e journée de Ligue 1. | VALERY HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le derby azuréen entre Monaco et Nice à Louis II, match en retard de la 17e journée, était encore plus attendu que d'habitude. Mais l'affrontement sur le banc entre Thierry Henry et Patrick Vieira s'est soldé par un nul (1-1). Grâce à la goal-line technologie, l'ASM a vu l'égalisation de Badiashile validée à la 50e, alors que le VAR a permis à Nice d'obtenir un penalty à la 77e, mais Saint-Maximin n'a pas réalisé le doublé, sa tentative étant détournée par le gardien. Dans les autres matches, Guingamp a remporté sa 1re victoire à domicile en infligeant la 1re défaite de Rennes en L1 après 4 victoires. Nantes, également réduit à 10, a chuté à Nîmes (1-0).

Monaco - Nice: Pas de ciel bleu dans le derby azuréen

Monaco progresse. Mais les matches nuls s'enchaînent, et ne font pas sortir l'équipe de la zone rouge. Après la qualification pour les demies de Coupe de la Ligue aux dépens de Rennes (aux penalties), après le nul à Marseille (1-1), la venue de Nice a permis aux Monégasques d'enchaîner un deuxième nul (1-1). Thierry Henry, dans son face-à-face de France 98 avec Patrick Vieira, peut se réjouir de la réaction de son équipe. Menée sur un but de Saint-Maximin (30e), elle est revenue au score en début de deuxième période, sur une tête de Badiashile, que Benitez repoussait après sa ligne (50e). La goal-line technologie venait en aide à l'arbitre. C'est encore la technologie qui venait au secours de l'arbitre vingt minutes après, pour valider une décision qu'il avait prise de siffler un penalty pour l'OGCN. Mais Allan Saint-Maximin trouvait sur le chemin de son ballon le gardien monégasque, qui déviait la tentative (77e). Monaco enregistre donc un 6e match nul cette saison, pour seulement trois victoires. L'équipe peut remercier son buteur du soir, âgé de 17 ans et 10 mois, qui devient ainsi le 4e plus jeune buteur dans l'histoire du club derrière Pietro Pellegri, Kylian Mbappé et Thierry Henry. L'ASM demeure en 19e position. Henry et Vieira ont pu repartir bons amis.

Guingamp - Rennes: La 1re victoire de la saison à domicile

Après 9 matches sans victoire à domicile, Guingamp a enfin ouvert son compteur. Et les Guingampais, une semaine après avoir été les premiers à vaincre en France le PSG cette saison, lors de leur exploit en Coupe de la Ligue au Parc des Princes, ont remporté le derby breton contre Rennes. Alors que les Rennais n'avaient plus perdu en championnat depuis le 2 décembre dernier (défaite à domicile contre Strasbourg 4-1), ils se sont cassés les dents au Roudourou. Une ouverture du score d'Eboa Eboa à la 40e minute, un but de Lucas Deaux à l'heure de jeu (59e), les hommes de Jocelyn Gourvennec ne se sont pas évités des frayeurs de fin de match. Car Mbaye Niang avait réduit le score à la 86e minute, et les Rennais n'avaient aucune envie de perdre pour la première fois depuis l'arrivée Julien Stéphan. C'est pourtant ce qui est arrivé. C'est un petit coup d'arrêt pour le Stade rennais, un joli coup de boost pour l'En Avant, qui revient à un point de Monaco, le 19e de L1.

Nîmes - Nantes: La belle affaire de Nîmes

Avant ce match, Nîmes et Nantes étaient à égalité de points (23), mais les Canaris comptaient un match de plus. Après leur affrontement, l'équipe de Vahid Haililhodzic peuvent se mordre les doigts. En s'inclinant (1-0), sur un but de Sofiane Alakouch détournée par Pallois à la 64e minute, les Nantais ont fait une très mauvaise affaire. Réduits à dix après l'exclusion de Kalifa Coulibaly juste avant la pause (45e) pour un deuxième avertissement, les visiteurs étaient forcément handicapés. Malgré l'entrée en jeu à la 72e minute du meilleur buteur du club, Emiliano Sala, n'a rien changé. En revanche, sa place sur le banc après un voyage à Cardiff pour trouver une destination dans ce Mercato, semble de plus en plus l'éloigner de la Beaujoire. C'est la 4e défaite de Nantes en 6 journées. A l'opposé, Nîmes remonte en 11e position, à un point de Reims (10e) avec un match de plus à disputer.