Ligue 1 : Monaco domine Angers grâce à Stevan Jovetic et redresse un peu la tête

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Stevan Jovetic
Stevan Jovetic | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Robert Moreno tient sa première victoire en Ligue 1. Monaco a mis fin à sa série de trois défaites consécutives en championnat en dominant Angers dans la douleur, ce mardi, à Louis II (1-0). En forme depuis son retour de blessure, Stevan Jovetic a ouvert le score assez tôt dans la partie d’une subtile tête lobée. Un but suffisant aux Monégasques, qui ont tout de même subi les assauts des hommes de Stéphane Moulin jusque dans les derniers instants, sans réussite. L’ASM retrouve provisoirement le top 10 du classement (9e), le SCO est 13e.

Le Monaco de Moreno enfin victorieux en Ligue 1 ! Il aura fallu plus d’un mois au coach espagnol pour engranger son premier succès en championnat. Arrivé dans la principauté fin décembre en lieu et place de Leonardo Jardim, l’ancien adjoint de Luis Enrique au Barça restait sur une difficile série de trois défaites de rang. Depuis leur victoire sur la pelouse de Saint-Pryvé/Saint-Hilaire en Coupe de France, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder se sont successivement heurtés à Strasbourg, Saint-Etienne, et Nîmes. Il fallait réagir, et les Monégasques l’ont fait. Ils retrouvent le top 10 pour la première fois depuis le mois d’octobre.

Comme un symbole, c’est un revenant qui offert aux joueurs du Rocher leur  premier succès de l’année 2020. Victime d’une rupture des ligaments en avril dernier, Stevan Jovetic semble avoir remis en route sa machine à scorer. Buteur face à Strasbourg, l’attaquant monténégrin a récidivé ce mardi, en ouvrant le score après 18 minutes de jeu. Il a profité d’une très belle passe de Fofana au dessus de la défense pour tromper Danijel Petkovic d’une subtile tête lobée, dos au but (1-0). Une réalisation tout en finesse, et pleine de malice.

Ue victoire dans la douleur

Bien en place malgré les absences de Tiémoué Bakayoko et Gelson Martins - tous deux suspendus après avoir été exclu dans le Gard - les Rouge et Blanc ont globalement dominé la première période. Benjamin Lecomte n’a subi qu’une petite alerte sur une tête de Pierrick Capelle, sans conséquence (45e). Robert Moreno pouvait avoir le sourire de retour aux vestiaires, mais ses hommes allaient souffrir en seconde période. 

Méconnaissables après la mi-temps, les Monégasques ont subi les assauts angevins de toutes parts. Bien décidés à s’offrir un premier succès depuis leur victoire à Rouen en Coupe de France, les hommes de Stéphane Moulin ont jeté leurs forces dans une tentative d’égalisation, finalement vaine. Stéphane Bahoken a bien tenté de secouer le cocotier à son entrée en jeu, mais la réussite semblait avoir choisi son camp, en témoigne cette frappe croisée de Santamaria passée très proche du montant de Lecomte. Manceau aurait pu arracher le point du nul en tout de fin de match mais sa frappe du droit s'est envolée loin de la lucarne adverse. 

Monaco engrange donc un succès précieux, et remonte à la 9e place provisoire du championnat. De son côté, le SCO poursuit sa série négative. Les Angevins n'ont toujours pas gagné cette année.