Fabinho célèbre son but
Fabinho célèbre son but | AFP

Ligue 1 : Monaco balaye Dijon et prend ses distances avec l'OM et Lyon

Publié le , modifié le

Dauphin du PSG, Monaco n'a pas raté l'occasion de mettre la pression sur Marseille et Lyon, ses concurrents directs au podium. Les hommes de Leonardo Jardim se sont imposés 4-0 face à Dijon en match avancé de la 26e journée de Ligue 1. Grâce à cette victoire, leur troisième consécutive en championnat, les Monégasques relèguent provisoirement l'OM et l'OL à quatre et huit longueurs.

Le malheur de Jovetic fait le bonheur de Baldé

Malgré une première mi-temps pas assez rythmée, le club de la principauté n'a pas tardé à ouvrir la marque. Titularisé suite à une blessure de Stevan Jovetic à l'échauffement, Keita Baldé profite d'un centre en retrait de Djibril Sidibé pour marquer son huitième but en 18 matches de Ligue 1 cette saison (13e). Un but qui aura le mérite de réveiller les joueurs de Dijon. En effet, Mehdi Abeid et ses coéquipiers vont tenter de déstabiliser la défense monégasque, mais Naim Sliti (15e), puis Florent Balmont (29e) manquent tour à tour l'occasion de ramener les deux équipes à égalité. 

Au retour des vestiaires, les Dijonais se montrent encore plus entreprenants. Il faudra un Danijel Subasic des grands soirs pour empêcher à l'ASM d'être rattrapé au score. D'abord sur un coup franc bien capté de Kwon (52e), puis sur une tête excellemment repoussée en corner de Cedric Yambéré (56e). Constatant que son équipe a du mal à contrôlé le match, Leonardo Jardim opère son premier changement. Diakhaby cède sa place à Rony Lopes à la 61e minute. Les Monégasques jouent alors plus haut et se montrent beaucoup plus dangereux. Thomas Lemar est fauché dans la surface, alors qu'il récupère un tir repoussé de Rony Lopes. Le Brésilien Fabinho se charge de frapper le penalty et prend à contre-pied Baptiste Reynet (2-0, 69e).

Marseille et Lyon sous pression

Maladroits par la suite, les Monégasques pouvaient alors se contenter de gérer ce résultat, mais Rony Lopes (88e) et Kamil Glik (92e) vont alourdir le score et sceller une victoire 4-0. Le club de la Principauté réalise donc la soirée parfaite et met la pression sur Marseille et Lyon, qui affrontent Bordeaux et Lille dimanche.

Alexis Ibohn @AlexisIbohn