Ligue 1 : Monaco assure l'essentiel face à Lille

Ligue 1 : Monaco assure l'essentiel face à Lille

Publié le

L'AS Monaco a dominé sans briller Lille en ouverture de la 30e journée de Ligue 1 (2-1). Grâce à ce succès, les joueurs du Rocher confortent leur deuxième place au classement tandis que les Lillois, pourtant méritants à Louis II, poursuivent leur descente aux enfers.

Entre le 2e de Ligue 1, invaincu en championnat depuis 14 matchs, et le 19e, un seul succès en 9 rencontres et englué dans des problèmes disciplinaires depuis l'envahissement de son terrain par des supporters, il n'y avait a priori pas photo. Sauf que Monaco, peut-être trop confiant, a longtemps déjoué et que les Lillois, a contrario, ont fait preuve d'une solidité mentale dont on ne les soupçonnait pas. Mais, au final, la bonne volonté n'aura pas suffi au Losc à qui pas grand chose ne sourit décidément cette saison...

Profitant de l'apathie des Monégasques en début de match, les Dogues les mordaient au mollet par Mothiba, le jeune Sud-Africain étant à la conclusion d'un beau mouvement collectif (0-1, 16e). Dans la foulée, et devant l'absence de réaction de la part des joueurs de Jardim, le Losc ne passait pas loin du doublé mais il manquait l'estocade.

Lopes sans pitié avec ses anciens coéquipiers

Contre une équipe comme Monaco, cela pardonne rarement. Il suffisait d'une occasion à l'inévitable Lopes pour le rappeler. L'ancien Lillois (prêté par... Monaco) s'y reprenait à deux fois pour tromper un Maignan peu inspiré et inscrire son 6e but en 5 matchs (1-1, 43e). Cruel pour les Nordistes qui n'avaient pas grand chose à se reprocher au cours de ces 45 premières minutes.  

Sans être beaucoup plus impériaux au retour des vestiaires, les Rouge et Blanc s'en remettaient à quelques éclairs pour espérer faire la différence. L'un d'entre eux touchait finalement sa cible quand Jovetic s'en allait tromper la défense lilloise d'un remarquable petit ballon piqué (2-1, 60e). Une nouvelle fois, l'ASM venait  de prouver sa capacité à rebondir quand elle est menée au score. Et c'est l’esprit tranquille qu'elle pourra regarder ses poursuivants directs, Marseille et Lyon, s'écharper dimanche soir. 

Julien Lamotte