Marseille
Luiz Gustavo et Dimitri Payet, les cadres de l'OM en attendant les mondialistes. | PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Ligue 1 : A Marseille, on prend les mêmes et on recommence

Publié le , modifié le

Pour la reprise de la Ligue 1, Toulousains et Marseillais ouvrent le bal, ce vendredi à 20h45. Si le TFC a remanié son effectif, l’OM se présentera avec les mêmes joueurs que l’année dernière. L’absence des mondialistes va peser.

Le premier affrontement de l’exercice 2018-2019, entre l'ex barragiste Toulouse et l'ancien 4e Marseille, pourrait s’avérer très équilibré. Déjà, en début de saison, tout pensionnaire de Ligue 1 se cherche, travaillant en parallèle sur le mercato. Les deux clubs restent sur un échec cuisant outre-Manche. Toulouse s’est incliné 4-1 face à Crystal Palace, Marseille 5-2 devant Bournemouth.

Face aux violets, Rudi Garcia devra composer sans plusieurs cadres. Steve Mandanda, Adil Rami reprendront plus tard, Florian Thauvin devrait débuter sur le banc, coupe du monde oblige. Il en va de même pour la recrue croate Duje Caleta-Car, non convoqué. Côté infirmerie, Rolando (tendon d’Achille) est forfait, Lucas Ocampos figure dans le groupe malgré une cheville douloureuse.  

Le mercato olympien lancé par Zambo ?

Le 11 marseillais sera donc composé de visages connus, sans renforts. L’attente autour de la potentielle arrivée de Mario Balotelli ne cesse de grandir. Les manœuvres de son agent Mino Raiola empêchent la finalisation du dossier. Le récent départ du milieu de terrain Franck Zambo-Anguissa vers Fulham – pour la coquette somme de 30 millions d’euros – pourrait être un déclencheur.

En attendant, l’OM peut compter sur Valère Germain et Kostas Mitroglou pour mener son attaque, avec Dimitri Payet en soutien. Au milieu, Morgan Sanson et Maxime Lopez sont opérationnels, Luiz Gustavo pouvant dépanner en défense. Ce sera le principal chantier du coach phocéen au moment d’aligner son 11. Si Jordan Amavi occupe le flanc gauche, l’axe reste incertain. Garcia pouvant jouer à 4 comme à 5 derrière.

Toulouse veut oublier la saison passée

Toulouse sait qu’il pourra jouer sur les incertitudes de son adversaire. Après une saison galère malgré un effectif riche, les Toulousains veulent retrouver une tranquillité perdue. Pour ce faire, Alain Casanova est de retour. Entraîneur du club de 2008 à 2015, l’ancien gardien de but s’appuiera sur ses trois renforts offensifs : Max-Alain Gradel devient officiellement un joueur du TFC, tout comme l’ancien messin Mathieu Dossevi et Aaron Leya Iseka, le petit frère de Michy Batshuayi.

Avec Alain Casanova, les hommes d’Olivier Sadran ont connu des saisons calmes, oscillant entre la 8e et la 14e place, mais aussi une saison européenne (4e en 2008). De quoi remettre une dose d’ambition dès le premier match. "Le calendrier a donné l'OM à Marseille pour le premier match. Et bien, on va tout mettre en oeuvre pour faire le meilleur match possible et ramener le meilleur résultat possible, assure l’entraîneur qui s'attend "à match très compliqué" même si l'OM n'alignerait pas son équipe type avec le "retour tardif des mondialistes". Probablement la clef du match.

                                                           

France tv sport @francetvsport