Rudi Garcia OM

Ligue 1 : Marseille peut-il encore croire en l'Europe ?

Publié le , modifié le

En déplacement à Strasbourg vendredi, pour la 35e journée de Ligue 1, Marseille, désormais 6e derrière Montpellier, ne vise rien d'autre qu'un sans faute jusqu'à la fin de la saison pour prétendre à l'Europe.

Rudi Garcia va-t-il rester à l'OM ? L'OM va-t-il se qualifier pour la Ligue Europa ? Ces deux questions semblent plus que jamais liées. Si l'entraîneur était déjà sur un siège éjectable depuis que le club phocéen a vu la Ligue des champions se volatiliser, il pourrait sauver sa place en cas de miraculeuse 4e place, synonyme de qualification pour la Ligue Europa. Seulement voilà, ce "lot de consolation" semble lui aussi assez loin de la portée des Marseillais. 

À 4 journées de la fin de la saison, Marseille à vu Montpellier lui griller la priorité au classement. Avec la victoire des Montpelliérains contre le PSG mardi, l'OM est relégué à la 6e place au goal average. À l'heure d'affronter Strasbourg à la Meinau, Rudi Garcia et ses hommes n'ont plus le choix s'ils veulent espérer rattraper Saint-Etienne, 4e avec 5 points d'avance. 

Fin de saison à double tranchant 

Si l'OM ne doit pas griller ses cartouches face aux Alsaciens, c'est aussi parce que la fin du calendrier ne s'annonce pas de tout repos. Outre Strasbourg et Toulouse, les Marseillais recevront au Vélodrome l'Olympique Lyonnais et Montpellier en dernière journée, six points à prendre sur des concurrents directs à l'Europe. 

L'OM est donc condamné à l'exploit face à L'OL ! Une performance difficile à envisager à l'heure actuelle, après la défaite à Bordeaux début avril (2-0) et celle face à Nantes dimanche (1-2) où Marseille s'est un peu plus sabordé dans la course à la 4e place. 

Mario Balotelli veut y croire

Le facteur Saint-Etienne 

Après la défaite du PSG en Coupe de France, qui aurait transformé la 5e place de Ligue 1 en place qualificative pour la C3, celle-ci n'a désormais plus aucune valeur. C'est donc une lutte à 3 qui s'est lancée pour la 4e place, entre Marseille, Montpellier et Saint-Etienne. Les Verts ont pris une bonne longueur d'avance (5 points), qui risque d'être très compliquée à rattraper pour les Marseillais. 

À quatre matches de la fin de la saison, le compte à rebours est lancé et les calculatrices sont de sortie dans la cité phocéenne. Si l'espoir européen est infime, un faux pas à Strasbourg le tuerait définitivement pour l'OM.