Marseille
Alvaro congratule Morgan Sanson, buteur. | AFP

Ligue 1 : Marseille dompte Lille et se rassure

Publié le , modifié le

Balayé par le Paris Saint-Germain dimanche dernier et battu mercredi par Monaco en Coupe de la Ligue, Marseille a rebondi. A domicile, l'OM, très impliqué, a pris le meilleur sur Lille ce samedi pour la 12e journée de Ligue 1 (2-1). Les Marseillais doublent le LOSC au classement.

Le rebond avec sérieux et face à un gros morceau. L'Olympique de Marseille s'est remis à l'endroit face à Lille après une semaine difficile (2-1). Le week-end dernier, l'OM avait été écrasé par Paris. Puis le club phocéen avait été sorti de la Coupe de la Ligue par Monaco (2-1). Opposés au LOSC, équipe de Ligue des Champions, André Villas-Boas et ses hommes ont montré les ressources nécessaires pour enchaîner un cinquième match de suite sans défaite au Vélodrome (trois victoires et deux défaites).

Ce qu'il faut retenir du match : 

Pour repartir de l'avant, l’entraîneur portugais a pu compter sur le retour d'Alvaro Gonzalez en défense centrale, replaçant aussi Boubacar Kamara en sentinelle. Marseille s'est bien organisé en défense, tout comme en Lille dans une première période sans saveur.  Sur l'aspect offensif, le LOSC était totalement absent. Sans Jonathan Bamba et Victor Osimhen au coup d'envoi, les Nordistes n'ont pas tiré une fois au but. Les Marseillais ont eu de meilleures opportunités, toutefois sans être vraiment dangereux.

Au retour des vestiaires, les Phocéens ont surpris leurs adversaire. Sur un centre de Dimitri Payet, Mike Maignan a percuté son coéquipier Gabriel et a relâché le ballon. Kamara a fixé et transmis pour Morgan Sanson qui a ajusté parfaitement (47e). La réaction lilloise a été immédiate avec une tête de Benjamin André, détournée par Steve Mandanda. Mais elle s'est avérée timide, la faute à des Lillois amorphes. 

Incapable de mettre en danger la cage adverse, Lille a été puni par sa passivité en défense sur un but de raccroc. Payet a hérité du ballon dans la surface sur une frappe de Valentin Rongier et a devancé de la tête Soumaoro. Le ballon a ensuite rebondi sur le défenseur lillois, Gabriel, qui a trompé son gardien (79e). Malgré le break, Marseille s'est fait une frayeur en encaissant un but d'Adama Soumaoro. Revigorés, les Lillois se sont réellement mis à jouer par la suite. La fin de rencontre s'est révélée palpitante, mais les efforts lillois n'ont pas permis d'égaliser. 

Le joueur : Jordan Amavi

Jordan Amavi a largement contribué au rebond de l'OM. Non titularisé lors des trois derniers matches de championnat, le latéral a été relancé par Villas-Boas. Et l'ancien de Nice et Aston Villa a répondu présent. Il a été impactant en défense, gagnant 17 ballons (deuxième meilleur total de Marseille).

Le chiffre : 10

Lille confirme ses difficultés à être performant hors de ses terres. Les Dogues restent sur une série de dix matches sans succès à l'extérieur, pour un bilan de quatre nuls et six défaites. Leur dernière victoire hors du Stade Pierre-Mauroy remonte au 31 mars dernier, face à Nantes (2-3).

La décla : 

André Villas-Boas : "Je pense qu'on mérite la victoire. On a joué avec tout ce qui nous a manqué les deux derniers matches, ce qui nous a manqué sur les deux premières mi-temps à Paris et à Monaco. L'état d'esprit était là et l'équipe a joué, c'est bon pour nous de remporter cette victoire."