Marseille-Metz

Ligue 1: Marseille déroule devant Metz

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille n'a pas fait dans la demi-mesure vendredi en match d'ouverture de la 24e journée de Ligue 1 en s'imposant largement face à Metz (6-3). Ce qui lui permet de s'emparer provisoirement de la deuxième place et mettre la pression sur Lyon, qui se rend à Monaco dimanche.

Il faut dire que les Marseillais, en pleine confiance, ont pris ce match avec sérieux face à des Messins qui restaient pourtant sur  deux succès, ce qui leur avait redonné un espoir de maintien. Mais au Stade Vélodrome, les Lorrains ont totalement raté leur entame de match, devant des Olympiens qui ont totalement dominé les débats, à l'image de Payet en distributeur de ballons, et d'un trio offensif virevoltant et efficace. 

Festival offensif

Après une très rapide ouverture du score de Morgan Sanson (6e) relayé trois minutes plus tard par un Florian Thauvin intenable (auteur d'un triplé dans cette rencontre), les joueurs de Rudi Garcia se sont grandement facilité la tâche. Ajouté à cela Valère Germain toujours très présent dans la surface de réparation.  Dans le contenu aussi, les Marseillais  ont proposé des solutions, qui ont mis les Messins au supplice durant une grosse vingtaine de minutes. Ces derniers ont pourtant réagi en obligeant Mandada à deux grosses interventions, mais juste avant la pause, le 3e but inscrit par Thauvin les a asphyxiés.

Relâchement

Au retour des vestiaires, les Phocéens n'ont pas faibli, en prenant le contrôle du milieu de terrain et en combinant parfaitement toutes leurs actions offensives. Germain, puis Thauvin encore une fois, et Mitroglou pour compléter la fête en prenant en même temps un peu de confiance, ont fait gonfler le score. Certes, l'OM a aussi connu quelques moments de déconcentration,  dans un match pourtant plutôt abouti, ce qui a permis à Metz , dans le dernier quart d'heure, de rendre la punition moins sévère avec 3 buts dont un doublé de Mollet. 

Si cette réaction messine est à noter,  en même temps qu'un relâchement coupable des Marseillais, on retiendra surtout l'éclatante  première période des olympiens dans une partie spectaculaire, même s'ils auraient peut-être dû soigner leur différence de buts en vue de la suite du championnat où la lutte pour les places d'honneur s'annonce serrée.  

Florian Thauvin (attaquant de Marseille): "Je suis mitigé, déçu d'avoir encaissé ces trois buts, ce n'était pas la joie dans le vestiaire à la fin du match. Je ne vais pas tout vous dire, mais le coach était fâché à la fin du match. La soirée est quand même positive, on va regarder le match dimanche soir (Monaco-Lyon) tranquillement. Je suis content personnellement mais j'aurais pu l'être plus. Ce triplé a une autre saveur parce que c'est à domicile, j'aurais préféré qu'il y ait tous nos supporters ce soir. Je tiens à remercier mes coéquipiers, j'ai eu des super ballons, j'ai marqué mes trois buts en une touche, c'est grâce à eux. Les Bleus? C'est bien d'être décisif, mais c'est un peu tôt pour parler de l'équipe de France."

francetv sport @francetvsport