Andoni Zubi

Ligue 1: Marseille et son directeur sportif Andoni Zubizarreta se séparent, des doutes sur Villas-Boas

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a annoncé jeudi soir le départ de son directeur sportif, l'Espagnol Andoni Zubizarreta, un an avant la fin de son contrat. Un départ qui jette le trouble sur l'avenir de l'entraîneur olympien André Villas-Boas, qui avait lié son sort à celui de son supérieur.

La bateau marseillais tangue à nouveau. Malgré une qualification pour la Ligue des champions grâce à sa 2e place, l'OM recommence à vrillera après l'annonce du départ de son directeur sportif Andoni Zubizarreta. Une séparation à l'amiable décidée au cours de la semaine "à la suite d'entrevues" que le club espère combler au plus vite. "Le recrutement d'un directeur général chargé du football est en cours", précise le club phocéen. Il restait un an de contrat à "Zubi", arrivé à l'automne 2016 dans les valises de Frank McCourt, le propriétaire américain du club marseillais. 

"Andoni est le premier manager que j’ai recruté au démarrage de notre projet, a indiqué le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud dans un communiqué. C’est donc avec beaucoup d’émotion que nos chemins se séparent aujourd’hui. Depuis fin 2016, il a été de toutes les batailles à mes côtés. Il s'est pleinement consacré au renouveau de l'OM et a su apporter son expertise afin de rebâtir des fondations solides s'agissant du groupe professionnel comme du centre de formation."

Un départ qui pourrait provoquer celui de Villas-Boas

Des "fondations solides" qui pourraient s'écrouler rapidement. De nombreux changements pourraient suivre ce départ inattendu. En effet, le technicien André Villas-Boas s'est lui aussi entretenu dans la journée avec son président Eyraud selon les informations de RMC Sport. Le Portugais souhaitait obtenir des garanties au vu de la saison prochaine et avait surtout lié son avenir sur le banc de touche phocéen à l'avenir de Zubizarreta. 

Le 15 janvier dernier, "AVB" avait publiquement soutenu le travail de "Zubi", l'homme qui l'a fait venir à Marseille l'été dernier. A cette époque, le club avait recruté l'Anglais Paul Aldridge comme conseiller, ce qui pouvait s'apparenter à un empiètement du territoire de l'Espagnol. "Je suis venu ici, un pour la grandeur du club, deux pour Andoni Zubizarreta. J'ai déjà dit que mon futur est intimement lié à son futur", avait lancé AVB. Aucune décision n'est encore actée mais l'avenir de Villas-Boas s'écrit désormais en pointillés du côté du Vieux Port.

Avec AFP

à voir aussi OM : Zubizarreta menacé, Villas-Boas jette le doute sur son avenir OM : Zubizarreta menacé, Villas-Boas jette le doute sur son avenir
France tv sport francetvsport