Ligue 1 : Malgré le 50e but de Neymar pour Paris, le PSG ne gagne toujours pas

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Gorgeu
Neymar inscrit son 50e but à Paris avec un penalty égalisateur contre Nice au Parc des Princes
Neymar inscrit son 50e but à Paris avec un penalty égalisateur contre Nice au Parc des Princes | AFP - Stephane Valade / DPPI

Pour son retour au Parc des Princes, une semaine après sa finale de Coupe de France perdue contre Rennes (2-2, 6-5 t.a.b), Paris a fait match nul face à Nice (1-1), dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, malgré le 50e but de Neymar sous les couleurs parisiennes. Au final, Paris cherche toujours le chemin de la victoire.

Le match : dominateur un temps, le PSG a encore montré beaucoup de souffrances

Une semaine après avoir été renversés par Rennes en finale de Coupe de France (2-2, 6-5 t.a.b), les champions de France, qui traversent une fin de saison « compliquée » et « bizarre » selon Thomas Tuchel, retrouvaient leurs supporters au Parc des Princes. Et l’important pour l’équipe parisienne était de renouer avec le succès après une série catastrophique : une seule victoire sur ses six dernières rencontres. Une mission ratée.

Un psg stérile

Les coéquipiers de Neymar ont donné le rythme du premier quart d’heure de jeu. Un temps de domination où le Brésilien s’est procuré l’occasion la plus dangereuse (8e). Il a repris un centre de Daniel Alves, obligeant Walter Benitez à réaliser une belle prouesse pour sauver les Aiglons. Puis, l’intensité du match a progressivement baissé, laissant place à quelques fulgurances signées Angel Di Maria (19e et 24e). 

Au retour des vestiaires, les Niçois ont pris à froid des Parisiens complètement hagards, grâce à Ignatius Ganago (46e). Ce dernier s’est échappé dans le dos de la défense et a déclenché une puissante frappe allant au fond de la cage d’Alphonse Areola, glaçant le Parc des Princes. Dix minutes plus tard, Allan Saint-Maximin, seul face au but vide a trouvé la transversale, manquant d’assommer un peu plus le PSG (58e).

Cavani manque le but de la victoire

Finalement, les hommes de Tuchel sont revenus dans la rencontre grâce à un penalty concédé par Patrick Burner pour une faute sur Angel Di Maria. Neymar s’est chargé de le transformer pour marquer son 50e but sous les couleurs parisiennes en 57 rencontres officielles. Sans mettre un rythme infernal et sans être réellement dangereux, Paris a eu l'occasion de l'emporter sur un deuxième penalty accordé pour une faute de Dante sur Neymar, après le recours au VAR, dans le temps additionnel (93e). Mais Edinson Cavani a vu son tir arrêté par Benitez. 

Paris concède donc un nul et continue de voir ses maux perdurer. Ça se traduit par cette statistique catastrophique : une seule victoire sur les sept dernières rencontres. D'ailleurs, c'est la première fois que Paris ne gagne pas lorsque Neymar marque à domicile depuis août 2017. De son côté, Nice reste 7e avec 52 points.

Le chiffre : 50 buts en 57 matches pour Neymar

En marquant sur penalty, Neymar est devenu le 1er joueur à atteindre la barre des 50 buts après 57 matches officiels disputés avec le club de la capitale depuis Carlos Bianchi en octobre 1978 (52 réalisations après 57 rencontres). 

La réaction : "On joue le match comme si c'était un match amical"

Thomas Tuchel (entraîneur du Paris SG): "Il nous manque des choses, c'est évident. On joue le match comme si c'était un amical. On manque de tension avant le match, moi aussi, c'est normal. Il n'y a rien à gagner, pas d'objectifs à atteindre. Nous ne sommes pas contents de notre jeu, on manque de rythme, d'aggressivité, d'accélération. Je peux comprendre. Ca montre aussi à quel point mon équipe a été extraordinaire jusqu'à la trêve (de fin mars). (...) La défaite en finale de la Coupe de France, c'est super dur. Mais c'est dur pour nous de retrouver notre meilleur niveau en Ligue 1, c'est pour ça que ce n'est pas facile de gagner".