Martin Terrier
Martin Terrier buteur pour la première fois en L1 avec Lyon | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue 1 : Lyon s'impose 2-0 face à Strasbourg

Publié le , modifié le

Avec Fekir sur le banc et des choix forts entrepris sur son onze de départ par Bruno Genesio, l'Olympique Lyonnais a retrouvé la victoire vendredi soir contre Strasbourg (2-0), en ouverture de la troisième journée de Ligue 1. Grâce à Martin Terrier et Bertrand Traoré, l'OL se replace à la quatrième place avant les autres matches du week-end. Strasbourg (9e) connait là sa première défaite de la saison.

Adulé à Lyon, statut de champion du monde en plus, celui que tout le monde attendait ce soir au Groupama Stadium était bien Nabil Fekir. Annoncé titulaire, Bruno Genesio en a décidé autrement. C'est sur le banc que le maître à jouer lyonnais a pris place, comme MarianoDubois et Aouar. Un choix fort et surprenant de l’entraîneur des Gones qui a préféré aligner, pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, Martin Terrier sur le côté gauche de l'attaque, et Rafael qui avait perdu sa place à droite de la défense depuis l'arrivée de l'ancien nantais. L'autre surprise est la titularisation, sa première en Ligue 1, du jeune Pape Cheick Diop (21 ans) au poste de milieu relayeur. Arrivé l'été dernier en provenance du Celta Vigo, pour 5 ans et 10 millions d'euros, il n'avait disputé qu'un match de championnat la saison dernière. 

Le match : 2-0

Les Lyonnais ont mis du temps avant de trouver la faille en première période. Avant l'ouverture du score de l'ancien Strasbourgeois, Martin Terrier, les Lyonnais se sont montrés dangereux seulement sur des frappes de loin. Memphis sur coup franc (16e) puis Tousart, d'une reprise de volée à 20 mètres (21e), n'ont pas réussi à tromper le gardien belge, Matz Sels. Après une lourde frappe de Lionel Carole qui oblige Anthony Lopes à repousser en corner (28e), c'est donc Martin Terrier (42e) qui trompe le portier alsacien d'un plat du pied plein de sang froid. Le jeune attaquant français a profité d'une passe en profondeur manquée de Ferland Mendy, initialement destinée à Memphis, pour prendre la défense strasbourgeoise de vitesse.

Au retour des vestiaires, c'est un tout autre Olympique Lyonnais, plus juste techniquement, qui balade le Racing Club de Strasbourg. Après avoir buté sur Sels (51e), Bertrand Traoré a doublé la mise après un contre très bien négocié. Suite à un mauvais corner Strasbourgeois, Mendy accélère le jeu. Le défenseur s’appuie sur Terrier côté gauche qui, en une touche, élimine toute la défense alsacienne pour trouver Memphis dans la profondeur. L'attaquant néerlandais trouve Traoré seul sur sa droite qui se joue du gardien strasbourgeois et d'un défenseur par une série de crochet,s avant d'envoyer le ballon au fond des filets (64e). 

Le joueur : Martin Terrier 

Pour sa première titularisation sur le côté gauche de l'attaque lyonnaise, Martin Terrier a été impliqué sur les deux buts de sa nouvelle formation. Aligné à la place de Mariano Diaz, l'ancien strasbourgeois a rendu toute la confiance accordée par Bruno Genesio. En profitant de sa vitesse et d'une défense alsacienne pas vraiment vigilante, l'international espoir Français a été redoutable d’efficacité. Pour son premier tir cadré avec l'OL, Terrier a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Par la même occasion il met fin à de longs mois de disette en championnat. Il n'avait plus marqué en L1 depuis le 8 décembre 2017... C'était avec Strasbourg contre Bordeaux (3-0) où il avait traversé tout le terrain avant d'inscrire son but. 

"Ce but représente beaucoup de fierté car je suis quelqu'un qui travaille énormément. J'avais été efficace en pré-saison et je pense que je méritais d'avoir débuté la rencontre. J'ai saisi ma chance." a déclaré Martin Terrier après la rencontre. "J'ai bien débuté et j'espère que cela va continuer ainsi. Le premier but nous a libéré et la seconde période a été bien meilleure que la première." a-t-il poursuivi. 

Sur la réalisation de Bertrand Traoré, sa vision du jeu et sa qualité technique ont fait toute la différence. En une touche de balle, sa passe a parfaitement trouvé Memphis dans la profondeur, laissant sur place toute la défense bleue. Sans célébrer son but par respect pour son ancien club, Martin Terrier a tout de même été célébré par les supporters Lyonnais lors de sa sortie à la 74e minute pour Houssem Aouar

Tout en maîtrise en deuxième période, l'OL n'a pas tremblé face à une équipe strasbourgeoise qui n'a pas su se créer d'occasions franches. Entré en jeu à 10 minutes de la fin à la place de Diop, Nabil Fekir a été ovationné comme il se doit par le public Lyonnais. En dix minutes de jeu, le capitaine des Gones s'est montré percutant. Avec cette victoire 2 à 0 l'Olympique Lyonnais poursuit sa folle série de 8 victoires consécutives à domicile, mieux que tout autre équipe de Ligue 1. 

Les onzes de départ : 

Lyon : A. Lopes - Rafael - Marcelo (cap.) - J. Morel - F. Mendy - L. Tousart - P. Diop - T. Ndombele - B. Traoré - M. Depay - M. Terrier

Strasbourg : M. Sels - K. Lala - S. Mitrovic (cap.) - L. Koné - A. Caci - I. Sissoko - L. Carole - J. Martin - A. Thomasson - A. Gonçalves - N. Da Costa