Les joueurs lyonnais en concertation
Les joueurs lyonnais en concertation | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Ligue 1 : Lyon ne fait qu'une bouchée de Troyes et se place au pied du podium (5-0)

Publié le , modifié le

En pleine confiance suite à leurs deux derniers matches victorieux face à Monaco puis sur la pelouse d’Everton en Ligue Europa, les Lyonnais ont confirmé leur dynamique du moment en ne faisant qu'une bouchée de Troyes grâce à une réalisation de Bertrand Traoré, un triplé de Memphis Depay et un but de Mariano (5-0).

Après une seule victoire lors des 6 premiers matches de championnat, les Troyens, avec 7 points engrangés lors des 3 dernières journées, étaient sur une bonne dynamique. Mais les Lyonnais, qui n’ont plus perdu depuis le 17 septembre (2-0 face au PSG), encore plus. Et les hommes de Bruno Génésio l’ont prouvé en étrillant Troyes sur leur pelouse du stade de l’Aube (5-0) sous l'impulsion d'un Memphis Depay intenable, inscrivant son premier triplé en carrière. Lyon se retrouve au pied du podium de Ligue 1.

Traoré confirme

Après un très bon début de saison, le Burkinabé Bertrand Traoré, vivait une grande période de doutes. Mais sa madjère qui entérinait la victoire des siens sur la pelouse d’Everton jeudi (2-1) avait tout l’air de sonner son réveil. Et l'impression était bonne : Traoré n’aura pas mis longtemps à se montrer de nouveau décisif. Sur un centre à ras de terre de Marçal, l’attaquant lyonnais surgit au second poteau pour ouvrir le score à bout portant (21e).

Khaoui sonne la révolte, en vain

Touchés mais pas sonnés, les Troyens se mettent à presser d’avantage sur ordre de Jean-Louis Garcia. Acculé, l'OL se met à subir et Khaoui, décidément bien en jambe, en profite pour envoyer une frappe du gauche aux 20 mètres, captée par un Anthony Lopes (26e) attentif. Sur un nouveau coup-franc, le franco-tunisien de 22 ans retente sa chance d’une enroulée du droit (34e) mais se heurte une nouvelle au portier de l’OL. Mais le métronome de Troyes paraît bien seul à s’activer au milieu de la défense lyonnaise et se voit obligé de retourner aux vestiaires avec un but de retard dû au réalisme de Traoré.

Le festival Memphis Depay

Les Lyonnais entament la seconde période tambour battant. Payant d’entrée de jeu. Sur une récupération de Ndombele, l’ancien Mancunien Memphis Depay fait le break d’un plat du pied placé dans le petit filet opposé (49e). Et ce but n’était que le début de son numéro dominical. La 66e minute de jeu, Depay suivait intelligemment une contre-attaque lancée par Dia, ponctuée par une superbe enroulée dans la lucarne droite du but troyen (66e). En pleine confiance, il était lancé dans la foulée par Mariano, dribblait le gardien avant de voir sa frappe détournée illicitement par la main d’Hérelle. Double peine : rouge et pénalty. Se faisant justice lui-même d’une panenka prenant Samassa à contre-pied (70e), le Batave s’offrait son premier triplé en carrière. En seulement 20 minutes… Apparemment pas rassasié, il fallut une sortie magistrale du gardien de l’Estac pour l’empêcher de marquer un quadruplé sur une passe d’Aouar (74e).

Après un dernier but de Mariano histoire d’enfoncer le clou (5-0, 90e), les Lyonnais, ultra-dominateurs en seconde période, s’emparent de la 4e place du classement, à 1 seul petit point de Marseille, qui accueille ce dimanche soir le Paris Saint-Germain en fermeture de la 10e journée de Ligue 1. Avec 3 victoires lors de ses trois derniers matches, l’OL peut préparer sereinement le déplacement au Groupama Stadium, dimanche prochain, afin de frapper un (nouveau) grand coup.

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti