Valbuena but lyon monaco
Le Français Mathieu Valbuena | VALERY HACHE / AFP

Ligue 1 : Lyon fait dégoupiller Monaco

Publié le , modifié le

Grosse performance lyonnaise à Monaco en clôture de la 18e journée de Ligue 1. L'OL a battu l'ASM 3-1 grâce à des buts de Ghezzal, Valbuena et Lacazette. Irrésistible depuis près de deux mois, l'ASM s'est éteitnt après dix bonnes minutes. Benjamin Mendy a même perdu ses nerfs en première mi-temps et a laissé ses partenaires terminer le match sans lui. Cette défaite de Monaco assure les Niçois du titre honorifique de Champion d'automne avant la dernière journée des matches aller en milieu de semaine prochaine.

L'homme du match : Mathieu Valbuena

M.Buquet a longtemps tenu la corde au vu de l’ambiance électrique qui régnait entre les 22 acteurs de ce choc mais la palme de l’homme du match revient à Mathieu Valbuena qui symbolise le renouveau lyonnais actuel. Le milieu international semble avoir retrouvé ses sensations après des mois d'errance. Il est buteur de l'OL sur les quatre derniers matches et a encore frappé ce soir. Sur un service de Ghezzal, lui aussi buteur (29e), Valbuena est arrivé lancé pour battre Subasic d'une reprise parfaitement maîtrisée.

Le chiffre du match : 6

Même s’il a encaissé trois buts, le portier monégasque Danijel Subasic a produit une performance de très haut niveau dans son but. Ses arrêts ont longtemps maintenu l’ASM dans le match, notamment sur un penalty de Lacazette. C’est son exercice favori puisque depuis le début de la saison, le Croate en a stoppé 6 sur 9. On pourra toutefois lui reprocher un dégagement du poing approximatif amenant au 3e but lyonnais signé Lacazette (87e).

Le geste du match : le​s coups de pied de Mendy

Ce n’est pas dans ce registre là qu’on apprécie Benjamin Mendy. Le latéral gauche de Monaco avait réussi un début de match tonitruant avec deux frappes précises et puissantes au plus fort de la domination monégasque (8e). Anthony Lopes avait réussi deux arrêts exceptionnels pour éviter l’ouverture du score. Une demi-heure plus tard, Mendy frappait à nouveau très fort mais dans le mollet de Corentin Tolisso. Le Lyonnais ne lui a pas glissé des mots d’amour au milieu du terrain mais la réaction du défenseur azuréen n’aurait jamais dû arriver. L’exclusion était logique.

L'info du soir : Nice champion d'automne

Avec cette défaite monégasque, c'est le voisin niçois qui rigole. En effet, alors qu'il reste une journée à disputer cette année, les Aiglons sont assurés de terminer en tête la phase aller du championnat. Après 18 matches, ils ont 4 pts d'avance sur Monaco et 7 sur le PSG. L'OL est lui revenu à 5 pts des Parisiens. Quant à savoir si Nice tiendra le rythme... Sur les dix derniers champions d'automne, six ont été couronnés à la fin.