Ligue 1 : Lyon et l’éternelle quête de régularité

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Tousart
Lucas Tousart. | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après le nul à Hoffenheim (3-3) en Ligue des Champions, Lyon doit resserrer les rangs. C’est en tout cas le message relayé par le milieu Lucas Tousart, qui réclame "plus d'efforts collectifs défensivement". Reste à mettre ces mots en pratique, ce samedi (17 heures), sur la pelouse d’Angers.

Il faudra impérativement être plus rigoureux en défense pour assouvir les ambitions du club, à savoir une qualification pour les 8es de finale de C1 - ce qui serait une première depuis 2012. Sans parler du podium en Ligue 1 afin de rejouer l'épreuve reine des coupes d'Europe l’an prochain. "Nous sommes tous conscients que nous n'avons pas été à la hauteur défensivement et nous y travaillons", assure Lucas Tousart alors que l'OL a concédé 49 tirs sur ses deux dernières sorties face à Nîmes en Ligue 1 et Hoffenheim en Ligue des Champions.

Comment y remédier ? "Jeudi, nous avons fait de la vidéo et, durant l'entraînement, nous avons travaillé l'animation défensive, la protection du but et le fait de coulisser tous ensemble, confie-t-il. Contre Hoffenheim, nous avons été en difficulté sur les renversements de jeu", poursuit l'international espoirs, reconnaissant la nécessité d'améliorer "placement et replacement".

"Nous devons tout le temps être solidaires en nous couvrant mutuellement", martèle le milieu lyonnais, réflexion laissant supposer que tout le monde dans l'équipe n'a pas forcément la même implication dans le travail défensif. "Il faut mieux appréhender les efforts pour la cohérence de l'équipe. Parfois, nous ne communiquons pas ensemble et cela nous porte préjudice sur notre manière d'intervenir", insiste encore l'ancien joueur de Valenciennes (L2), arrivé au club en 2015.

La jeunesse à l’assaut de la forteresse

Tousart, qui fait preuve d'une belle maturité à seulement 21 ans, ne veut pas se cacher derrière la moyenne d'âge assez jeune de l'équipe et avance une autre explication à ces carences. "En arrivant à Lyon, des joueurs n'avaient peut-être pas trop l'habitude de défendre et on peut apprendre au fil des saisons. En tout cas, on doit avoir la grinta et un état d'esprit irréprochable", insiste l'Aveyronnais, lui-même en difficulté à titre individuel.

Face aux jeunes, une équipe d’Angers auteur d’un bon bilan sur les dernières journées. Si le SCO a perdu ses trois premiers matches en Ligue 1, l’équipe de Stéphane Moulin s’est bien rattrapée : une seule défaite sur les sept derniers matches, avec une victoire à Monaco et face à Lille à domicile. Les Lyonnais sont prévenus, il faudra rester concentré tout au long de la rencontre.

France tv sport francetvsport