Bruno Génésio, l'entraîneur lyonnais
Bruno Génésio, l'entraîneur lyonnais | AFP

Ligue 1 : Lyon et Génésio jouent leur saison à Marseille

Publié le , modifié le

Éliminé de l'Europa League par le CSKA Moscou, Lyon doit absolument l'emporter face à Marseille, pour espérer sauver sa saison. Lors de ce choc dominical de la 30e journée de Ligue 1, l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, jouera son avenir. Cible des supporters depuis la saison dernière, il lui sera difficile de perdurer sur le banc de l'OL, en cas de défaite ce soir (21h00). Et même si Jean-Michel Aulas continue publiquement de le soutenir, l'entraîneur de 51 ans ne bénéficie pas d’un crédit à vie.

Il y a des matches plus importants que d'autres. Celui que Lyon va disputer à Marseille en est la preuve. Avec cinq points de retard sur l'OM (3e), l'OL (4e) n'a plus droit à l'erreur. Une défaite sonnerait quasiment la fin de la lutte pour le podium : objectif énoncé par le président Jean-Michel Aulas. Après la désillusion de jeudi, cela signerait aussi une saison noire pour le club et son entraîneur Bruno Genesio, qui pourrait être évincé en juin. "Bruno (Génésio) restera  jusqu'à la fin de la saison", a affirmé Jean-Michel Aulas, chez nos confrères de RMC. "Il est sous contrat, puisqu'il lui reste une année de contrat, mais si nos objectifs ne sont pas atteints, évidemment ça lui laisse moins de chances de poursuivre que si les objectifs sont atteints".

L'effectif lyonnais sous tension

En attendant, l'effectif lyonnais oscille entre affliction et tension, comme l'a montré le geste d'humeur de Marçal vis-à-vis de son entraîneur. "Nous avons la chance d'avoir un grand match dès dimanche", a estimé Bruno Génésio. "C'est une chance car nous devrons être très solidaires et très forts pour aller défier Marseille. C'est certainement un tel match qu'il fallait après une telle désillusion pour voir si nous sommes une véritable équipe".

L'avantage psychologique pour Marseille

Il aura la réponse ce soir, sachant qu'un nul profiterait également à l'OM. Les hommes de Rudi Garcia ont bien surmonté leur mauvaise passe de février (deux revers 3-0 au Parc des Princes en L1 et en Coupe de France) en allant s'imposer à Toulouse et à Bilbao, lors des huitièmes de finale de la Ligue Europa. Ceci dit, pour eux aussi, ce match face aux Lyonnais, est bien plus important que les autres.