Lyon
,L'attaquant lyonnais Mariano Diaz exulte dans les bras de son coéquipier Nabil Fekir, sous le regard du Néerlandais Memphis Depay (à droite). | Jean-François Monier / AFP

Ligue 1 (Lyon-Bordeaux) : Depay, Fekir, Traoré et Mariano, un quatuor en pleine forme

Publié le , modifié le

L'Olympique Lyonnais reçoit les Girondins de Bordeaux au Groupama Stadium pour le choc de la 3e journée du Championnat de France de Ligue 1 (coup d'envoi à 17h). En tête du classement après ses deux probants succès face au Racing Club de Strasbourg (4-0) et contre le Stade Rennais (2-1), Lyon espère enchaîner face à un adversaire encore plus coriace. En comptant notamment sur un quatuor offensif déjà en pleine forme...

Memphis Depay : Au défi des coups francs

A peine l'arrivée de Neymar au Paris Saint-Germain officialisée, Memphis Depay a mis au défi la star brésilienne, transfuge du FC Barcelone. L'ailier néerlandais de l'Olympique Lyonnais a tout simplement lancé un duel à distance avec le footballeur le plus cher au monde pour savoir qui marquera le plus de coups francs directs au terme de la saison. Pour l'instant, Memphis 1 - Neymar 0 ! Alors, bien sûr, cela ne fait que commencer mais une telle initiative témoigne de l'intêret que porte Depay aux phases arrêtées, si déterminantes dans le football moderne. Avec sa réalisation inscrite dans cet exercice le week-end dernier contre Rennes (2-1), l'international batave de 23 ans a marqué des points supplémentaires pour devenir le tireur attitré des Gones. Et quand les solutions de repli se nomment Nabil Fekir, voire Clément Grenier sur le banc, on se dit que Lyon a de la ressource dans ce domaine...

Nabil Fekir : Le nouveau patron

Le capitaine habituel Maxime Gonalons parti, les pépites Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso transférés, Nabil Fekir est le dernier symbole de cette si fructueuse génération lyonnaise encore présent au club, aux côtés du gardien Anthony Lopes. Si le président de l'OL​, Jean-Michel Aulas, se vantait de détenir "le Messi du Rhône" dans ses rangs, la donne a bien changé depuis la grave blessure subie par Fekir il y a deux ans (rupture du ligament croisé du genou droit avec l'équipe de France en match amical contre le Portugal le 4 septembre 2015). En revanche, si le meneur de jeu a mis du temps à retrouver son meilleur niveau, ce début de saison semble indiquer que le retour du grand Fekir est plus imminent que jamais ! Auréolé du brassard de capitaine, le numéro 18 toujours sur le dos, le Lyonnais de naissance en est déjà à 2 buts et une passe décisive en deux journées de Ligue 1. Son doublé inaugural contre Strasbourg (4-0) et son centre délicieux du droit, son mauvais pied, pour offrir le second but à Mariano Diaz à Rennes (2-1) en témoignent : ce pourrait bien être la saison de Nabil Fekir...

Bertrand Traoré : L'insaisissable provocateur

Il a marqué les esprits sous le maillot de l'Ajax Amsterdam lorsqu'il avait grandement contribué à éliminer l'OL en demi-finales de la dernière Ligue Europa (4-1, 1-3). A 21 ans, Bertrand Traoré est un vrai espoir du football mondial. En ne déboursant que 10 millions d'euros pour convaincre Chelsea de le lâcher, Lyon a de nouveau parié sur l'avenir avec un joueur qui a signé un contrat de 5 ans. En reprenant le numéro 10 d'Alexandre Lacazette, l'international burkinabé (déjà 40 sélections !) confirme qu'il n'a pas peur de s'affirmer partout où il passe. Facilement intégré au vestiaire rhodanien, Traoré se montre insaisissable pour les latéraux de notre Championnat sur son côté droit. Perforateur de défense, en perpétuel mouvement, l'ailier ne cesse d'harceler le porteur de balle dès le ballon perdu : un parfait exemple de l'école Ajax ! Toujours pas décisif au tableau d'affichage, Bertrand Traoré n'en reste pas indispensable dans l'animation offensive pensée par Bruno Génésio.

Mariano Diaz : Le renard des surfaces

Lui est arrivé contre une somme de 8 millions d'euros et, il faut bien l'avouer, tout le monde se demandait pourquoi les septuples champions de France avaient misé sur un joueur au CV quasi inexistant pour remplacer Alexandre Lacazette, le meilleur joueur lyonnais des 5 dernières années, à la pointe de l'attaque. Avec 3 buts en 2 journées de Championnat (alors qu'il n'en a inscrit qu'un seul et unique en Liga dans sa carrière !), Mariano Diaz a déjà fait taire quelques-uns de ses détracteurs... A 24 ans, ce robuste attaquant dominicain a passé trois saisons au sein de la réserve du Real Madrid, la fameuse Castilla, plantant tout de même 27 buts en 33 rencontres lors de la saison 2015-2016. Il faut dire que Mariano semble attiré par le but avant tout, et ne s'implique pas vraiment dans la construction du jeu. Son doublé à Strasbourg est une action solitaire où l'attaquant cherche à frapper au but dès qu'il en a l'opportunité. Une spontanéité alliée à une détente impressionnante pour ce joueur d'environ 1m80, son but à Rennes est là pour le prouver. Un vrai renard des surfaces en somme...

Fabien Mariaux