Ligue 1 : l'OM arrache la victoire face à Brest en toute fin de match

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Thauvin fête le but avec Sampaoli
Florian Thauvin fête son but avec Jorge Sampaoli face à Brest, samedi 13 mars 2021. | NICOLAS TUCAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Deuxième victoire en deux matches pour Jorge Sampaoli à l’Olympique de Marseille. Après Rennes en milieu de semaine (1-0), l’OM s’est imposé samedi 13 mars face à Brest en marquant deux buts en toute fin de match (3-1). Un scénario similaire à celui de mercredi. Pour son début de mandat à Marseille, Jorge Sampaoli a la baraka.

Il y avait le "Fergie Time", il y aura peut-être désormais le "Sampaoli Time". Samedi 13 mars, l’Olympique de Marseille s’est imposé face à Brest au Vélodrome dans les toutes dernières minutes du match (3-1). Un scénario similaire à celui qui s’était déroulé contre Rennes (1-0), en cours de semaine, pour le premier match de l’entraîneur argentin à la tête de l’OM.

Même lieu, même minute, mêmes bourreaux : il ne faisait donc pas bon être Breton cette semaine au Vélodrome. Mercredi, Luis Henrique et Michaël Cuisance délivraient l’OM à la 88e minute de jeu sur un beau débordement du premier pour la tête du second. Samedi 13 mars, Henrique s’est à nouveau mis en évidence, lui qui a été tant raillé depuis son arrivée du Brésil l’été dernier, après des débuts difficiles que n’ont pas aidées les comparaisons avec son compatriote Neymar.

Henrique et Cuisance remettent ça

À la 88e minute de jeu – oui, bis repetita –, l’ailier récupérait un ballon haut et servait Florian Thauvin dans la surface pour le 2 buts à 1 (88e). Quelques minutes plus tard, le duo qui a crucifié Rennes mercredi a remis ça : un nouveau centre venu de la gauche de Henrique pour la reprise parfaite de Cuisance (90+3e). Deux buts en cinq minutes dans les toutes dernières minutes de la rencontre, qui viennent donc rappeler le "Fergie Time", lorsque le Manchester United de Sir Alex Ferguson s’imposait dans les toutes dernières secondes de ses rencontres.

à voir aussi Ligue 1 : revivez la victoire de Marseille face à Brest Ligue 1 : revivez la victoire de Marseille face à Brest

"L’idée était de changer la mentalité, de faire en sorte que les joueurs sortent de cette période difficile. Le football génère de la joie quand nous gagnons", a indiqué Sampaoli au micro de Canal+ après le match. Depuis son arrivée en début de semaine, l’entraîneur argentin a au moins su transmettre à ses joueurs l’envie de s’arracher jusqu’au bout pour aller chercher la victoire. La deuxième consécutive en Ligue 1 pour l’OM, une première depuis décembre.

Une marge de progression intéressante

Face à Brest, plus que contre Rennes en cours de semaine, le système mis en place par Sampaoli a montré ses bénéfices. Pendant une bonne partie de la rencontre, l’OM s’est montré dangereux. Arkadiusz Milik avait ouvert le score, quasiment en solitaire et déjà en toute fin de mi-temps, pour concrétiser les bonnes intentions marseillaises (45+1e). Ne manquait plus aux joueurs phocéens qu’à se montrer plus précis dans le dernier geste. Car la sensation qui domine à l’issue de ce match face aux Brestois est que l’OM version Sampaoli a une grande marge de progression. Mais que ce samedi, comme depuis de longues semaines, les pieds des attaquants marseillais tremblaient. À plusieurs reprises, une passe mieux ajustée, un appel plus tranchant ou une meilleure décision auraient permis à Marseille de doubler la mise.

Finalement, Brest avait fini par revenir sur le premier but en Ligue 1 de Lilian Brassier (71e). Avant que l’OM n’enflamme donc la fin de match, dans ce "Sampaoli Time". Avec cette victoire, Marseille reprend provisoirement la cinquième place au RC Lens, qualificative pour les tours préliminaires de la Ligue Europa. La fin de saison des Phocéens s’annonce intéressante et Sampaoli a déjà su apporter la passion que son maître à penser Marcelo Bielsa avait transmis à tous les supporters marseillais entre 2014-2015. Reste que si la victoire et les émotions sont belles, Sampaoli souhaitera très certainement s’assurer des victoires plus tranquilles dans les prochaines semaines.

-