Gauthier Ganaye quitte ses fonctions de président de l'OGC Nice.
Gauthier Ganaye quitte ses fonctions de président de l'OGC Nice. | VALERY HACHE / AFP

Ligue 1 : l'OGC Nice confirme le départ de son président Gauthier Ganaye

Publié le , modifié le

Le président de l'OGC Nice Gauthier Ganaye a démissionné de son poste qu'il occupait depuis sept mois, a confirmé vendredi le club azuréen, passé lundi sous le pavillon britannique Ineos, propriété du milliardaire Jim Ratcliffe. 

"L'OGC Nice confirme que Gauthier Ganaye a démissionné de son poste de président de l'OGC Nice, suite au transfert de propriété du club à Ineos", a déclaré l'OGCN sur son site. 

"Il a travaillé de façon professionnelle pour promouvoir les intérêts de l'OGCN. Nous le remercions et nous lui souhaitons bonne chance dans sa future carrière", a annoncé vendredi Robert Ratcliffe, président du conseil de surveillance du club et frère de Jim Ratcliffe, dans un communiqué.

Plus jeune président de Ligue 1

Devenu le plus jeune président de l'histoire de la Ligue 1 à 31 ans, Gauthier Ganaye a géré un club niçois ballotté par les négociations autour sa vente, finalement revenue au milliardaire britannique Jim Ratcliffe, patron du groupe pétrochimique Ineos et officialisée lundi.

Mais la réorganisation du club, marquée par le retour sur le devant de la scène de l'ancien exécutif, le duo Jean-Pierre Rivère - Julien Fournier, ne laissait pas entrevoir d'autre issue pour M. Ganaye.

Le dirigeant avait pourtant été engagé le 30 janvier 2019 en remplacement de Jean-Pierre Rivère, parti quinze jours auparavant avec M. Fournier pour désaccords avec les actionnaires majoritaires de l'époque. Pour les Aiglons, l'ancien cadre de Lens avait quitté la direction de Barnsley, club de 2e division anglaise racheté durant son mandat anglais par les investisseurs sino-américains Chien Lee, Alex Zheng et Paul Conway.

"Sept mois, court mais intense (sic). Ravi de voir le recrutement ambitieux du club se concrétiser !", a réagi M. Ganaye sur Twitter. Un peu plus tôt dans la journée, lors de la présentation des trois premiers renforts estivaux, Patrick Vieira avait associé son ancien président au transfert record (20 millions d'euros, selon une source proche du club) pour Nice du danois Kasper Dolberg. "Si Kasper est là aujourd'hui, c'est aussi grâce au travail de l'ancienne direction, de Gauthier (Ganaye) et Gilles (Grimandi), et à celui de Jean-Pierre (Rivère) et Julien (Fournier)", avait-il affirmé.

AFP