Ligue 1 : Lille, tenu en échec par Lyon, manque l'occasion de revenir à hauteur du Paris Saint-Germain

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Lille Lyon

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

À domicile, et en ne parvenant pas à prendre l'avantage face à des Lyonnais réduits à 10 durant près d'une période (1-1), Lille manque une belle occasion. Pire, les Lillois d'un excellent Jonathan Bamba avaient l'occasion de revenir à hauteur du Paris Saint-Germain en tête du classement, raté. En face, Lyon, qui avait étrillé Monaco la semaine dernière (4-1) peut se satisfaire d'un point obtenu dans la douleur.

Si les Lyonnais avaient étouffé Monaco en première période la semaine dernière, passant 4 buts aux hommes de la principauté, les joueurs de Rudi Garcia ont cette fois rencontré plus de difficultés. La faute à des Lillois inspirés, laissant à Lyon la possession du ballon pour mieux contrer. Une stratégie payante pour les hommes de Christophe Galtier qui ouvraient la marque par Jonathan Bamba, à la suite d’une remise en retrait d’un Buruk Yilmaz inspiré (1-0, 23e).

Pilier de l’attaque lilloise cette saison, Bamba inscrit son 4e but en Ligue 1. Pourtant sur l’action précédente, et sur leur occasion franche, les Lyonnais pouvaient ouvrir la marque lorsque Houssem Aouar trouvait Toko Ekambi, parti à la limite du hors-jeu dans le dos de la défense lilloise, mais, gêné par la course rentrante de son coéquipier Kadewere, l’attaquant perdait son duel face à Maignan. La suite vous la connaissez, un contre éclair propulsait Lille devant au tableau d’affichage et Lyon pouvait regretter sa maladresse. 

à voir aussi Ligue 1 : Revivez le match nul entre Lille et Lyon Ligue 1 : Revivez le match nul entre Lille et Lyon

Si les Lillois avaient l’occasion de doubler la mise, d’une frappe lointaine de Yilmaz qui obligeait Lopes a réaliser une belle parade (27e) ou par Bamba, du gauche, à l’entrée de la surface (37e), Lyon revenait, presque, de nulle part. Thiago Mendes distillait un bon ballon vers Aouar, sur le côté gauche de la surface. L’international français enchaînait avec un tir du droit qui semblait fuir le cadre avant de frapper la poitrine de Celik et de finir au fond des filets d’un Maignan médusé. À la mi-temps, et malgré une domination lilloise, les hommes de Rudi Garcia pouvaient toujours y croire. 

Marcelo disjoncte

Mais, alors que Lyon revenait des vestiaires avec des meilleures intentions, Marcelo, l’expérimenté défenseur lyonnais, se rendait coupable d’une erreur de débutant. À 50 mètres des buts d’Anthony Lopes, sur une action anodine et sans danger, le défenseur, déjà averti, laissait trainer le pied sur la cheville de Jonathan Bamba. La sanction était immédiate, Mikael Lesage présentait un second avertissement au Brésilien, l’OL devait se résoudre à terminer la rencontre en infériorité numérique. 

Dès lors, Lille, qui avait fait le choix de laisser le ballon à l’OL, devait se résoudre à faire le jeu. Les Nordistes profitaient de leur supériorité, numérique et technique, pour se procurer plusieurs occasions de basculer en tête. D’abord par l’omniprésent Bamba, dont la frappe enroulée était stoppée par Lopes (61e), puis par Araujo, mais la frappe du Brésilien fuyait le cadre du portier lyonnais. 

Le score n'évoluait pas, Lille pouvait nourrir quelques regrets tant la domination était évidente dans les derniers instants de la partie. En face, Lyon, qui ne cherchait qu'à obtenir le point du match nul en deuxième mi-temps, peut se satisfaire du résultat. Frustrant.