Loïc Rémy, buteur face à son ancien club
Loïc Rémy, buteur face à son ancien club | ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Ligue 1 : Lille ramène un point de Lyon et se rapproche de la Ligue des Champions

Publié le , modifié le

Lille peut repartir de Lyon avec le sourire. Accrochés par Lyon au Groupama-Stadium au terme d'un match intense (2-2), les joueurs de Christophe Galtier gardent six points d'avance sur l'OL et consolident un peu plus leur deuxième place à trois journées de la fin du championnat.

Lyon a bien repris sa troisième place, mais ne vous y trompez pas, la bonne affaire est sans conteste du côté des Lillois ce soir. Grâce à des buts de Loïc Rémy et Boubakary Soumaré, le LOSC a enchaîné un sixième match sans défaite en Ligue 1 en ramenant le point du match nul de Lyon (2-2), un point capital dans la course à la Ligue des Champions. Les hommes de Christophe Galtier repartent de la cité des Gaules en laissant Lyon six points dans le rétro, et pourraient graver leur deuxième place dans le marbre face à Bordeaux lors de la prochaine journée. L'OL retrouve lui le podium avant son déplacement bouillant à Marseille dimanche prochain, mais a dit pratiquement adieu à la place de dauphin et reste plus que jamais sous la menace de Saint-Étienne, quatrième à un point de son meilleur ennemi.

Histoire d'ex

Ce choc était attendu, on n’a pas été déçu. Vingt tirs pour le seul premier acte, de l’intensité, des duels, des opportunités des deux côtés mais un seul but à se mettre sous la dent avant la pause. Tanguy Ndombélé récupère un ballon très haut qui profite à Memphis Depay. Le Néerlandais fixe les deux défenseurs lillois avant de décaler Terrier sur la gauche. Dédoublement gagnant pour le joueur formé au LOSC, sans pitié pour son club formateur et qui ouvre son pied droit pour tromper Mike Maignan (1-0, 12e). Sixième but en sept matches pour Terrier, véritable homme fort de cette fin de saison lyonnaise.

Par peur des transitions lilloises, Lyon tente de contrôler le jeu sous l’impulsion d’un Tanguy Ndombélé XXL et d’un Nabil Fekir omniprésent, le capitaine lyonnais faisant briller par deux fois Mike Maignan (23e, 45e+1). Mais c’est bien Lille qui se montre le plus dangereux, faisant la différence sur attaques rapides tout en pêchant clairement dans le dernier geste. Nicolas Pepe chauffe les gants d’Anthony Lopes (6e, 14e, 31e) avant que Loic Rémy, à côté de ses pompes lors de ce premier acte, se réveille mais ne voit sa tête captée par le portier lyonnais (43e). L'attaquant lillois, formé du côté de l'OL, ne va pas mettre longtemps à faire oublier sa première période fantomatique. Sur un nouveau centre d'Ikoné, Jason Denayer se troue et surprend Ferland Mendy. Le ballon revient sur Loïc Rémy qui n'en demandait pas tant, effaçant Lopes d'une belle feinte de corps pour conclure dans le but vide et remettre les siens à hauteur (1-1, 51e).

Ligue 1 : Lille ramène un point de Lyon et se rapproche de la Ligue des Champions
© JEFF PACHOUD / AFP

Dubois, coupable et sauveur

Le coup sur la tête est violent pour les Lyonnais, manquant totalement de verticalité et n'arrivant plus à se projeter dans la surface de Mike Maignan. Les hommes de Bruno Genesio subissent et la sanction ne tarde pas à arriver. Sur un coup-franc concédé par Aouar, Nicolas Pépé enroule son coup-franc au deuxième poteau. Léo Dubois oublie comment défendre, laissant le ballon lui tomber dessus ce qui profite à Boubakary Soumaré. Le jeune milieu, précieux dans l'entrejeu, place un exter' gagnant et inscrit son premier but en Ligue 1 avec l'aide de la barre transversale (1-2, 69e).

Dans le dur, Lyon aura eu le mérite de ne pas se laisser le temps de douter. Cinq minutes, à peine. Coupable sur le but de Soumaré, Dubois se retrouve dans la surface après une double occasion énorme pour Dembélé et Fékir, et fusille Mike Maignan d'une puissante reprise de volée (2-2, 74e). Le Groupama-Stadium se réveille et le dernier quart d'heure se résume en un siège de la surface lilloise. Mais Nabil Fekir se casse les dents devant un énorme Mike Maignan (77e, 86e), Memphis Depay trouve sur le mur lillois sur le coup-franc de la dernière chance (90e+3) alors que Marcelo éteint les dernières flammes nordistes sur deux retours bien sentis devant Bamba (77e) et Reinildo (90e). 

Trahi une nouvelle fois par son arrière-garde, Lyon s'est sabordé tout seul et pourra se mordre les doigts malgré un match encore très inconstant dans le contenu. Saint-Étienne s'est rapproché à un point et l'OL n'aura plus le droit à l'erreur s'il veut verrouiller sa troisième place, synonyme de 3e tour préliminaire de Ligue des Champions. Une Ligue des Champions que Lille, avec six points d'avance et une différence de buts largement favorable sur leur adversaire du soir (+31 contre +15), devrait - sauf énorme renversement de situation - retrouver la saison prochaine.