Victor Osimhen
Victor Osimhen | AFP

Ligue 1 : Lille, Nantes et Angers enchaînent parfaitement, Saint-Etienne coule face à Metz

Publié le , modifié le

Soirée mouvementée sur les pelouses de Ligue 1 pour la 7e journée. Tombeur de Strasbourg (2-0) grâce à un grand Victor Osimhen, Lille a repris la troisième place du classement juste derrière Angers, victorieux à Toulouse (0-2), mais devant le FC Nantes, vainqueur d’un derby bouillant face à Rennes (1-0). Mené au score à deux reprises, Brest a trouvé les ressources pour priver l’OL des trois points (2-2), tandis que Saint-Etienne continue de s’enfoncer un peu plus après sa défaite contre Metz (0-1). Les hommes de Ghislain Printant, sur la sellette, sont 19e et relégables.

• Lille séduit, Osimhen s’amuse

Victor Osimhen est bien l’homme fort de la Ligue 1 en ce début de saison. Buteur face à Strasbourg, l’attaquant nigérian a inscrit son sixième but depuis son arrivée dans le Nord, et pris les commandes du classement des buteurs avec Moussa Dembélé (6). Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le LOSC a profité de sa victoire à domicile pour s’inviter sur la deuxième marche du podium, avec 13 points. S’ils n’ont pas su élever leur niveau en Ligue des Champions, les hommes de Christophe Galtier assurent en Ligue 1, et peuvent espérer s’installer durablement en haut du tableau. De son côté, Strasbourg s’enfonce encore, et se retrouve désormais 17e du classement.

• Lyon ne s'en sort pas à Brest

En laissant Jeiff Reine-Adelaide, Houssem Aouar et Memphis Depay sur le banc, Sylvinho avait visiblement décidé de piquer au vif ses joueurs après la défaite contre le Paris Saint-Germain. La recette a fonctionné, un temps. Moussa Dembélé et Maxwell Cornet ont tous les deux cru offrir la victoire aux Gones, mais incorrigibles, les coéquipiers d’Anthony Lopes se sont faits reprendre, deux fois. Ils perdent deux points précieux dans la course au podium.

à voir aussi Ligue 1 : Lyon ne sait plus capitaliser Ligue 1 : Lyon ne sait plus capitaliser

• Angers, tout sauf une surprise

Qui l’eut-cru en début de saison ? Après sept journées et avant le match entre Paris et Reims, le SCO d’Angers est bien co-leader de Ligue 1. A Toulouse, les hommes de Stéphane Moulin ont signé leur cinquième victoire de la saison (0-2), et valident un mois de septembre canon. Longtemps tenus en échec par les haut-garonnais mais séduisants dans le jeu, les Angevins s’en sont remis à la patte de Rachid Alioui, qui a inscrit un doublé en toute fin de match (88e, 90e). Avec Stéphane Bahoken le Franco-Marocain est l’homme fort d’Angers depuis le début de saison, et l’a encore démontré mercredi. Le SCO est dauphin du PSG, et c’est entièrement mérité.

• Le derby pour les Canaris

Nantes n’en finit plus d’impressionner. En s’offrant le derby face à Rennes (1-0) grâce à un penalty magistralement transformé par Abdoulaye Touré, les Canaris ont signé leur quatrième victoire de la saison, et flirtent désormais avec le podium, à égalité de points avec Angers et Lille (13 points). Longtemps tenus en échec par des Rennais combatifs, les hommes de Christian Gourcuff ont fait la différence en fin de match, et peuvent aborder sereinement leur déplacement à Lyon ce samedi.

• Saint-Etienne relégable

Sans Stéphane Ruffier, forfait en raison d’une blessure à la main droite, Saint-Etienne ne s’en sort toujours pas. Incapable de s’imposer depuis leur victoire à Dijon lors de la première journée, les Verts ont souffert dans le chaudron face à Metz. Le jeune Bajic n’a rien pu faire face à Habib Diallo, qui a ouvert le score à la 18e minute de jeu pour les Lorrains. Les coéquipiers de Loïc Perrin ont tout tenté pour revenir, mais ont encore manqué de précision et de réussite, ne cadrant que 2 frappes sur 15. Trop peu pour espérer renverser la situation. Trop peu pour les ambitions du club du Forez, qui s’enlise dans la crise. L’ASSE est 19e du classement et relégable. La fin de l’épisode Ghislain Printant ?

• Montpellier pointe le bout de son nez

Montpellier revient dans le top 10. Tenus en échec à Marseille ce week-end, les hommes de Michel Der Zakarian ont répondu présents à la Mosson, face à une solide équipe nîmoise. Vainqueurs de Lyon et de Nice cette saison, les Héraultais restent sur une bonne dynamique, et ont pu compter sur un éclair de génie d’Arnaud Souquet pour l’emporter (1-0). Le défenseur montpelliérain a conclu un très beau mouvement collectif d’une frappe surpuissante pied gauche, enroulée petit filet (31e). Un but suffisant pour offrir les trois points et la neuvième place de Ligue 1 aux champions de France 2012.

• Bordeaux, la bonne dynamique

L’air de rien, Bordeaux a tout de même 12 points. Discrète depuis le début de saison, la formation de Paulo Sousa enchaîne bien, et pointe désormais son nez dans le top 5 du classement. Faciles vainqueurs à Amiens (1-3), les coéquipiers d’un Yacine Adli double buteur mercredi soir sont invaincus depuis six matches. Leur dernière défaite remonte au 8 août dernier, et un revers à Angers. De très bon augure avant de recevoir le Paris Saint-Germain ce samedi (17h30).