Thiago Mendes Jordan Marie Lille Dijon
Thiago Mendes et Jordan Marie à la lutte | DENIS CHARLET / AFP

Ligue 1 : Lille garde le cap, Nice écarte Strasbourg

Publié le , modifié le

Le LOSC a conforté sa place de dauphin du Paris Saint-Germain en dominant Dijon (1-0) lors de la 27e journée de Ligue 1. Dans le même temps, l'OGC Nice a battu sur le même score Strasbourg alors que Guingamp et Nantes se sont séparés sur un triste match nul (0-0). Les Canaris ont même raté un penalty à la dernière seconde.

Déséquilibré sur le papier, le match entre le 2e du classement et le 19e ne l'a pas été sur le terrain. Longtemps les Dogues sont restés inoffensifs face à des Dijonnais bien regroupés en défense et parfois dangereux en contre. Le SCO, qui restait tout de même sur 4 défaites de rang en L1, reculait de plus en plus en seconde période mais ne cédait pas. Pepe se voyait refuser un penalty pour un hors jeu lillois au début de l'action (53e) et Ikone voyait sa frappe raser le montant gauche d'Allain (59e). Finalement le coup fatal venait de l'intérieur... Sur un centre du même Ikone, le malheureux Wesley Lautoa dévissait totalement son dégagement et trompait son propre gardien (1-0, 73e). Grâce à cette courte mais précieuse victoire, qui succède à deux matchs nuls, les hommes de Galtier comptent provisoirement 8 points d'avance sur Lyon qui reçoit Toulouse à 17h.

Entre deux équipes en perte de vitesse au mois de février c'est Nice qui a fini par ressortir la tête de l'eau. Avec le même nombre de points que leur adversaire au coup d'envoi, les Aiglons ont pris un petit avantage grâce au but du revenant Youcef Atal qui reprenait en taclant un centre de Saint-Maximin (20e). Repositionné en attaque après un mois d'absence, Atal a conforté le choix gagnant de Patrick Vieira. 

Autant le match aller avait été riche en but, 5-0 pour le FCNA avec un doublé du regretté Emiliano Sala, autant ce 2e acte a été pauvre en occasions et en rythme. Les Nantais se sont contentés du minimum pour maîtriser les faibles offensives de l'EAG, privé de son arme offensive numéro 1, Marcus Thuram, pour ce match. Vent, pluie et déchet technique ont émaillé cette rencontre dont le résultat final n'arrange évidemment personne, ni les Canaris qui végètent à la 14e place, ni les Bretons toujours lanterne rouge. Les hommes de Vahid Halilodzic auraient pu l'emporter dans les ultimes secondes mais Rongier voyait sa tentative détournée par Caillard

France tv sport francetvsport