Nicolas Pepe Lille Marseille
Nicolas Pepe dans la tenaille marseillaise | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ligue 1 : Lille foudroie Marseille

Publié le , modifié le

Grâce notamment à un Pepe de gala, le LOSC a largement dominé Marseille lors du dernier match de cette 8e journée de Ligue 1 (3-0). Ce succès permet aux Dogues de grimper à la deuxième place du classement derrière le PSG.

Lille n'avait plus battu l'OM depuis 9 matchs. La série noire s'est stoppée, et de quelle manière ! D'abord prudent, le LOSC a ensuite profité des faiblesses défensives du club phocéen pour assommer l'équipe de Rudi Garcia, désormais 6e avec 13 points et éjectée du podium.

La première période était figée, pour ne pas dire gelée. Comme si les deux formations étaient prises dans la glace et ce n'était pas un duel perdu par Thauvin face à Maignan (33e) ou une frappe de Mendes au ras du poteau de Mandanda (45e) qui allaient briser la calotte. Mais, avant de songer à marquer, Lillois et Marseillais avaient surtout déployé leur énergie à ne pas en encaisser. 

Par bonheur pour le spectacle la seconde période était plus digne de deux prétendants au podium. Ocampos frappait puis Pepe lui faisait écho dans la même minute  (48e). Ce dernier, révélation du début de saison, confirmait alors tout son potentiel sur une et une seule accélération. Pour la première fois du match, l'attaquant du LOSC parvenait à se mettre dans le sens du but, et, par un coup de rein fatal, obligeait Mandanda à le faucher dans la surface (63e). Deux minutes plus tard, il se faisait justice (1-0, 65e). 

Pepe le mal nommé

Florian Thauvin, moins pragmatique, manquait l'égalisation dans la foulée en tergiversant devant le but. L'OM pouvait le regretter car Pepe le mal nommé faisait encore valoir sa pointe de vitesse pour déborder Luiz Gustavo, le Brésilien étant lui aussi réduit à la faute dans la surface... Jonathan Bamba doublait la mise (2-0, 86e).

Comme à la parade, et face à une défense olympienne qui explosait de partout, Bamba s'offrait même un doublé, mettant en exergue tout le potentiel offensif de ces Dogues. Cette fois, le doute n'est plus permis, les Nordistes seront très difficiles à jouer cette saison. 

France tv sport francetvsport