Ligue 1 : Lyon solide, Lille qui rate sa reprise, Marseille à l'affût, l'hommage à Yohann Essirard... Ce qu'il faut retenir de la 18e journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Lorient Monaco
Avant la rencontre de la 18e journée de Ligue 1 entre Lorient et Monaco, les joueurs ont rendu un hommage à Yohann Essirard, bénévole décédé accidentellement le 20 décembre au stade du Moustoir. | LOIC VENANCE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La belle opération de Lyon, les débuts mitigés de Pochettino, Lille qui passe à côté de son match, l'hommage à Yohann Essirard et le carton plein des Strasbourgeois : voici ce qu'il faut retenir de la 18e journée de Ligue 1 disputée ce mercredi soir.

• Lorientais et Monégasques rendent hommage à Yohann Essirard

Le décès accidentel de Yohann Essirard, le 20 décembre dernier, à l'issue de la rencontre entre Lorient et Rennes, avait ému le monde du football. Ce bénévole morbihannais de 36 ans avait succombé à ses blessures à la suite de la chute d'une rampe de luminothérapie. Ce mercredi soir, pour la première rencontre au stade du Moustoir depuis ce drame, les joueurs lorientais et monégasques ainsi que les arbitres ont rendu hommage à Yohann Essirard avant le début de la rencontre. Dans ce match, Monaco s'est imposé assez largement face à Lorient (5-2).

• Golovin, remplaçant express

Toujours au stade du Moustoir, le Russe de Monaco Aleksandr Golovin a effectué un retour tonitruant. Absent pour une blessure à la cuisse gauche depuis le 30 août dernier, Golovin a inscrit un but seulement dix secondes après son entrée en jeu à la place de Gelson Martins (64e). C'est le but le plus rapide pour un remplaçant en Ligue 1 ...depuis 2007.

• Trois penalties et cinq buts pour Strasbourg

Le Racing a enfoncé un peu plus le Nîmes Olympique, bon dernier de Ligue 1. Les Alsaciens l'ont emporté 5-0, inscrivant autant de buts pour la première fois de la saison. Surtout, les joueurs de Thierry Laurey ont bénéficié de trois penalties au stade de la Meinau. Kenny Lala a inscrit le sien avant la pause (45+1) pour porter le score à 3-0 tout comme Majeed Waris en fin de rencontre (5-0, 90e). Entre temps, le buteur maison Ludovic Ajorque a manqué son penalty à la 58e minute et doit "se contenter" d'un doublé (36e, 51e). Avec sa victoire fleuve, Strasbourg dépasse le FC Nantes pour monter à la 16e place du championnat.

• La belle opération lyonnaise 

Contrairement à ses deux rivaux, Lyon n'a pas manqué sa rentrée. Les Gones ont conforté leur place de leader et comptent désormais 39 points au classement de Ligue 1. Les joueurs de Rudi Garcia se sont imposés 3 buts à 2 à domicile face à Lens, grâce notamment à un doublé de Depay (39e et 52e). Plus besoin de le répéter, la saison s'annonce mouvementée en haut de tableau. 

• Une reprise ratée pour le LOSC

Lille a souffert ce mercredi soir, face à Angers. Les joueurs de Christophe Galtier ne sont désormais plus invaincus à domicile (1-2). Menés 2-0 dès la 11e minute après un doublé du défenseur Romain Thomas, les Lillois ne sont pas parvenus à revenir au score. Ni le but inscrit par Ylmaz à la 42e, ni son coup franc sur la barre en seconde période n'ont réussi à inverser la tendance. Le LOSC perd une place au classement et pointe désormais à la 3e position.

• Pochettino manque le tir 

Pour sa grande première sur le banc parisien, l'entraîneur argentin n'a pas brillé. Après avoir encaissé le premier but de la rencontre sur un tir croisé du gauche d'Hamouma (19e), les Parisiens sont très vite revenus au score grâce à un but de Moïse Kean (22e). Mais Marco Verratti et le PSG ne sont pas parvenus à passer devant et ont quitté les pelouses du stade Geoffroy-Guichard sur le résultat de 1 but à 1. Une mauvaise opération pour le club de la capital et son nouveau coach, qui compte désormais trois points de retard sur le leader lyonnais.

à voir aussi Ligue 1 : première sortie mitigée pour le nouvel entraîneur du PSG Mauricio Pochettino, accroché à Saint-Etienne Ligue 1 : première sortie mitigée pour le nouvel entraîneur du PSG Mauricio Pochettino, accroché à Saint-Etienne
France tv sport francetvsport