La joie des Bordelais, européens la saison prochaine
La joie des Bordelais, européens la saison prochaine | AFP - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Ligue 1 - Les quatre points marquants de la 38e et dernière journée

Publié le , modifié le

Si le titre de champion (PSG), le statut de dauphin (Monaco), et la lanterne rouge reléguée (Metz) étaient connus avant la 38e et dernière journée, tout le reste était encore à déterminer. Au soir de cet ultime acte de la saison, Lyon a gagné sa place pour la Ligue des Champions grâce à un triplé de Memphis Depay, qui empêche Marseille d'aller en C1 et Nice de jouer l'Europe. Bordeaux ira à la place des Aiglons, alors que Troyes est relégué et que Toulouse tentera de se maintenir grâce au barrage.

Lyon arrache la 3e place pour la Ligue des Champions

Mené (1-0) par Nice, l'OL a souffert pendant toute la 1re période. Mais à domicile, avec un changement tactique payant, les Lyonnais ont renversé la vapeur grâce à Depay, auteur d'un triplé (48e, 65e, 86e). Le Néerlandais finit avec 19 buts, soit autant que Neymar, au 3e rang du classement des buteurs. Mais ils ont tremblé jusqu'au bout, car l'OGCN avait réduit le score avec un doublé de Pléa. Un 3e but niçois aurait renvoyé Lyon en Ligue Europa. Il n'est pas arrivé.

 

Marseille en Ligue Europa

Trois jours après la défaite en finale de Ligue Europa, Marseille a fait le "job". En s'imposant (2-1) contre Amiens au Vélodrome avec deux buts pécoces (Sanson 10e, Mitroglou 18e) et l'expulsion de l'Amiénois Monconduit (55e), les Olympiens ont rempli leur partie de contrat. Ils devaient gagner pour rêver de Ligue des Champions. Mais il fallait aussi que l'OL ne gagne pas. Peine perdue. Le finaliste de la Ligue Europa, qui a tenu son ticket pour la C1 pendant près d'une heure, repartira donc à l'assaut de la "petite" coupe d'Europe la saison prochaine.

Bordeaux en Ligue Europa

Nice devait s'imposer pour conserver sa 6e oplace, synonyme de Ligue Europa. Malgré l'ouverture du score de Pléa (18e), les Aiglons ont raté la marche en s'inclinant (3-2) à Lyon. Et Lucien Favre, l'entraîneur, a annoncé son départ: "Je ne peux pas en dire plus pour l'instant. C'était deux ans fantastiques, au niveau humain et sportif, c'était génial. Ca fait partie du football. C'est comme cela, c'est un choix".

Une défaite qui fait les affaires de Bordeaux. Chez la lanterne rouge messine, les Bordelais ont, comme les Marseillais, fait le "job". A la différence près que les résultats qui ne dépendaient pas d'eux a tournée en leur faveur. Une victoire (4-0) sans trembler, et voici la Ligue Europa au bout d'une saison compliquée. Gare à ne pas récidiver l'élimination précoce (au 3e tour préliminaire) de l'été dernier contre Videoton. Car Niçois comme Stéphanois pourraient "l'avoir mauvaise". Car Saint-Etienne a également fait son boulot, en s'imposant largement contre Lille (5-0). Les Verts finissent 7e, avec autant de points que les Bordelais, mais une moins bonne différence de buts (-3, +5).

Toulouse en barrage, Troyes relégué

Replacé en Ligue 1 grâce au premier barrage de montée jouée la saison passée, Troyes a repris l'ascenseur. Les Troyens devaient s'imposer pour jouer de nouveau ce barrage, mais cette fois en tant que pensionnaire de L1. Mas ils se sont inclinés contre Monaco (3-0). Et la victoire de Toulouse (2-1) sur Guingamp a offert cet espoir aux Toulousains. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze