Ligue 1 : les maux précoces du Paris Saint-Germain

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
PSG

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le début de saison du club parisien n'est pas tout rose. Vainqueur dimanche face à Toulouse (4-0), le PSG a vu Cavani, Mbappé et Diallo sortir sur blessure. Des coups durs qui se combinent au feuilleton interminable de Neymar dans le mercato, qui ferme dans une semaine.

Pour oublier la saison précédente et repartir du bon pied, ce n'est pas vraiment les conditions idylliques pour le Paris Saint-Germain. Bien sûr, l'urgence absolue n'est pas déclarée mais les champions de France vivent un début de saison en dents de scie, entre le jeu, ses joueurs et les mouvements du mercato.

Premier éclat à Rennes puis les blessures s'emmêlent

Le Trophée des Champions acquis difficilement, le premier match de championnat remporté aisément, le PSG a plutôt bien démarré son exercice 2019-2020. Il avait aussi bien été organisé avec un mercato intelligent, avec des recrues comblant les manques de la saison passée (Gueye, Herrera, Sarabia, Diallo). Pourtant, la machine s'est enrayée une première fois à Rennes. Le club breton, bourreau en Coupe de France l'an passé, a fait tomber le PSG après deux journées. Là où les Parisiens avaient tenu 22 journées avant de céder face à Lyon l'an passé. Une défaite d'entrée de jeu sous forme de mise en garde, qui peut avoir du positif. Mieux vaut régler les problèmes en début de saison pour monter en puissance. 

à voir aussi Ligue 1 : Le PSG s'impose mais perd Mbappé et Cavani sur blessure Ligue 1 : Le PSG s'impose mais perd Mbappé et Cavani sur blessure

Thomas Tuchel et son groupe ont vite rebondi après cet échec en battant largement Toulouse (4-0). Certes, le jeu n'a pas été flamboyant, le PSG a été quelque peu poussif, mais la victoire était au rendez-vous. Une victoire amère. Car le PSG a perdu trois joueurs majeurs : Edinson Cavani (hanche), Kylian Mbappé (ischio-jambiers) et Abdou Diallo (oeil). Mbappé sera indisponible un mois : il manquera les matches des Bleus face à l'Albanie et l'Andorre (le 7 et 10 septembre, pour les éliminatoires de l'Euro 2020). Le champion du monde sera plus que jamais incertain pour la première sortie du PSG en Ligue des Champions (17 ou 18 septembre) .L'Urugayen serait, lui, absent trois semaines, comme l'a confirmé le PSG.  L'autre problème s'avère que le club parisien possède déjà une infirmerie remplie avec Herrera (mollet), Kehrer (aponévrose plantaire), Draxler (voûte plantaire). Kimpembe, lui, en revient tout juste après une opération pour pubalgie.

Neymar conditionne la suite

Cavani et Mbappé out, le PSG perd ses deux artificiers en chef. Car pour l'heure, l'incertitude Neymar plane sur Paris. Le dossier de la star brésilienne est très complexe. Et chaque jour a ses rumeurs sur un départ de Neymar au Barça, au Real Madrid, à la Juventus ou nulle part. Plus récemment, la tendance, évoquée dans L'Equipe, était à un rapprochement entre le joueur et le club parisien. Neymar n'a toujours pas porté le maillot du PSG en match cette saison, que ça soit en préparation ou match officiel. Présent à l'entrainement, il n'a jamais été dans le groupe parisien. "Il a fait tous les entraînements avec un bon esprit, avec beaucoup de qualités", a attesté Thomas Tuchel avant le match contre Toulouse. Mais d'un autre côté, la situation entre lui et le club est toujours la même. La position du club est claire : si la situation n'est pas claire, il ne peut pas jouer."

à voir aussi "L'opération Neymar" plonge le PSG dans le flou total "L'opération Neymar" plonge le PSG dans le flou total

Alors le cas Neymar cristallise encore plus l'attention, avec les blessures de Cavani et Mbappé. Car le front offensif du PSG parait soudain assez vide. Seul Choupo-Moting, auteur d'un doublé face à Toulouse, est le réel attaquant à disposition. Di Maria et Sarabia jouent plus dans l'entrejeu. L'enjeu autour de Neymar s'amplifie à nouveau.  Un départ obligerait le PSG à s'activer pour attirer un renfort de premier plan, alors que le mercato ferme dans une semaine. Une courte fenêtre qui astreind presque le PSG à conserver le Brésilien. En cas de non départ, le Brésilien sera vite replacé dans le groupe, étant donné l'affection portée par Tuchel à son égard. Jesé, dont la situation semble éloignée de Paris, pourrait aussi venir aider l'attaque parisienne. 

à voir aussi PSG : une préparation physique en questions PSG : une préparation physique en questions