Cardoso
Match crucial pour Miguel Cardoso et le FC Nantes face à Nice. | Sébastien SALOM GOMIS / AFP

Ligue 1 : Nantes et Monaco à la relance, les enjeux des matches de mardi

Publié le , modifié le

Ce soir, à 19h00, à l'occasion de l'ouverture de la 7e journée de Ligue 1, s’affrontent des clubs pour l’instant dans la deuxième partie de tableau. Des clubs qui ont, pour la plupart, raté leur début de saison. C’est le cas de Nantes, Nice, Angers et Monaco. A 21h00, une place provisoire sur le podium se joue également entre Saint-Etienne et Toulouse.

A la Beaujoire ce soir, le danger guette. Celui de changer d'entraîneur à l'issue de la 7e journée de Ligue 1. Nantes pourrait perdre Miguel Cardoso. Ce qui est loin d'être le cas pour Patrick Vieira, loin d'être menacé malgré des résultats en demi-teinte. C'est la principale différence entre deux clubs qui ont des similitudes. Nice a terminé le dernier exercice à la 8e place. Nantes 9e. Nice a changé de coach : Patrick Vieira a remplacé Lucien Favre. Nantes également : Miguel Cardoso a succédé à Claudio Ranieri. Des changements ont eu lieu mais les résultats se font attendre. Nantes va mal. 18e avec 5 points, et seulement une victoire (3-1) contre Strasbourg, les Canaris n’abordent pas ce match dans les meilleures dispositions.

Samedi, lors de la défaite (2-1) à Lille, le président de Nantes, Waldemar Kita, a mis la pression sur son technicien, au micro de Canal + : « C'est toujours difficile quand il y a quelques millions qui sont sur la touche. On a des joueurs de qualité, on a beaucoup investi, ces joueurs doivent être sur le terrain. » En cause, les choix de Miguel Cardoso, qui n’aligne pas d’entrée deux des recrues phares du club, Anthony Limbombe et Gabriel Boschilia. Le Portugais est sous pression contre Nice. En cas de contre-performances ce soir et à Lyon, samedi, sa place sur le banc canari sera remise en cause.

Pour Nice, 15e avec 7 points, ce sont les montagnes russes. Après deux victoires consécutives contre Lyon et Rennes, la défaite (1-0) contre Montpellier marque un coup d’arrêt. Plus que le résultat, c’est la manière qui a déplu au technicien azuréen. « Quand on joue un match de ce niveau-là, si l'adversaire en veut plus que nous, c'est un mauvais départ. Je n'ai pas aimé le manque d'envie et de détermination de l'équipe. On n'a pas été présent dans les duels. Avant de penser à gagner, il y a un minimum, et on ne l'a pas fait dans ce match. » Mario Balotelli, buteur la saison dernière à la Beaujoire, est absent, blessé aux côtes. Il n'est de toute façon pas d'une grande aide à l'OGC Nice pour l'instant.

Monaco, une victoire ou la crise

Monaco ne va pas beaucoup mieux. Le vice-champion de France n’a marqué que 6 points en autant de journées. Pire, les hommes de Leonardo Jardim n’ont pas gagné depuis la première journée, à Nantes. Le niveau de jeu n’est pas rassurant, les recrues ne se sont pour l’instant pas adapté… Monaco est bien loin de ses ambitions, et des premières places. Un autre résultat qu’une victoire face à Angers plongerait le club de la Principauté dans une petite crise. Et il verrait le wagon de tête s'éloigner sérieusement...

Face à Angers, Monaco pourra compter sur son champion du monde Djibril Sidibé, mais aussi sur sa recrue, Jean-Eudes Aholou. Rony Lopes et Stevan Jovetic sont toujours indisponibles. Deux absences de poids qui font espérer les Angevins, 12e  avec 7 points. Après la défaite surréaliste (4-3) contre Nîmes et celles plus logiques contre Rennes et Paris, le SCO s’est bien repris avec deux victoires contre Lille et Dijon et un nul à domicile contre Toulouse, soit trois matchs sans défaite. Les Angevins croient en leurs chances de ramener au moins un point du Stade Louis II.

Saint-Etienne – Toulouse : un podium en jeu

Toulouse, 4e, contre Saint-Etienne, 8e, c’est le match du haut de tableau ce mardi. Même si le club de la ville rose reste sur deux nuls consécutifs, tout se passe bien depuis la lourde défaite inaugurale (4-0) contre Marseille. Trois victoires, du beau jeu développé, des jeunes et des recrues qui s’affirment… Un succès toulousain leur permettrait de s’installer provisoirement sur le podium du championnat.

C’est également le cas de Saint-Etienne, à seulement deux points de la troisième place occupée par Montpellier. Un début de saison en demi-teinte pour les hommes de Jean-Louis Gasset, qui peinent à retrouver leur excellent niveau de jeu de la fin de saison dernière. Pourtant, l’effectif n’a pas beaucoup changé. Les Verts devront faire sans leur meilleur buteur, Wahbi Khazri, suspendu, et sans leur arrière droit, Matthieu Debuchy, qui a rechuté.

Victor Lengronne victorlengronne