Jean-Michel Aulas
Jean-Michel Aulas | AFP

Ligue 1 : Le torchon continue de brûler entre l'OM et l'OL

Publié le , modifié le

L’Olympico n’est pas terminé. LMarseille et Lyon poursuivent leur duel par communiqués interposés. Après celui de l’OM en réaction aux propos de Pascal Garibian, le patron de l’arbitrage français, et ceux de Jean-Michel Aulas, l’Olympique Lyonnais a réagi ce mercredi en publiant à son tour un communiqué. L’OL y dénonce des erreurs d’arbitrage et revient sur les heures d’avant match.

Trois jours après le coup de sifflet final d’Anthony Gautier sur le terrain, le match Marseille-Lyon n’est toujours pas terminé en coulisses. Si l’OM a bien décroché la victoire dimanche grâce à un doublé de Dimitri Payet, le club phocéen n’a pas apprécié la prise de position publique du patron de l’arbitrage français, Pascal Garibian. Le DTN avait notamment expliqué que selon lui, le penalty marseillais aurait dû être annulé en raison d’une main de Morgan Sanson dans la surface adverse juste avant l’action. "En toute transparence, le ballon tombe sur la main de Sanson, donc le penalty qui a suivi aurait dû être annulé", a réagi Garibian au micro d’Europe 1.

Des déclarations qui ne sont pas du goût de l’OM. Et le club neuf fois champion de France l’a fait savoir dans un communiqué publié ce mercredi. "L’Olympique de Marseille s’étonne que la direction technique de l’arbitrage ait pris des positions publiques à l’encontre d’une décision arbitrale 48 heures après une rencontre", peut-on lire.

L'OL réagit au communiqué de l'OM

Le club phocéen en profite également pour critiquer l’attitude du président de Lyon Jean-Michel Aulas après la rencontre. Le patron de l’OL avait fustigé les erreurs d’arbitrage, et dénoncé un conditionnement des ramasseurs de balles pour que ces derniers ne rendent pas le ballon aux joueurs lyonnais. "Cette attitude, pour le moins inhabituelle, a été reprise par Monsieur Jean-Michel Aulas, Président du club de Lyon et par ailleurs membre du comité exécutif de la Fédération Française de Football, organe dont dépend la direction technique de l’arbitrage", écrit l’OM dans son communiqué.

L’imbroglio ne s’arrête pas là puisque dans la foulée, l’Olympique Lyonnais a réagi à son tour en publiant un nouveau communiqué. Arbitrage, tensions avant le match, faits de jeu, etc, l’OL poursuit sur sa lancée en affirmant que la rencontre aurait dû se dérouler dans d’autres conditions. "L'OL confirme que de sérieux incidents sont intervenus lors de l’arrivée du bus de son équipe dimanche soir au Vélodrome ainsi que tout le long de la rencontre et regrette toutes déclarations pouvant nier ou minimiser des faits avérés qui ont été filmés et diffusés par les médias et sur les réseaux sociaux » écrit le club rhodanien.

"L’Olympique Lyonnais tient à rappeler que dès son arrivée à l’aéroport de Marseille, des insultes et des menaces ont été proférées par des supporters marseillais appelant entre autre à "caillasser le bus", peut-on lire ensuite dans le communiqué.

"Enfin, contrairement à ce que le club marseillais a dénoncé dans son communiqué, le président de l’OL n’a tenu aucun propos fantaisiste. Jean-Michel Aulas s’est simplement contenté de rapporter des faits établis qui ne devraient pas intervenir dans l’organisation d’une manifestation sportive et qu’il ne suffit pas de nier ou de minimiser pour s’en dégager de toute responsabilité, créant une pression, sur les joueurs de l’OL et probablement sur les arbitres et délégués, indigne d’un grand match du championnat de France de Ligue 1". Une chose est sûre, cette rencontre va laisser des traces.

francetv sport francetvsport