Di Maria PSG Nantes
Di Maria marque marque malgré l'opposition de deux Nantais | DAMIEN MEYER / AFP

Ligue 1 : Le PSG s'impose d'une courte tête à Nantes

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain s'est imposé de justesse sur la pelouse du FC Nantes lors de la 20e journée de Ligue 1 (0-1). Le PSG conforte son avance au classement mais il a souffert face à de vaillants Canaris.

Le 5-3-2 aligné d'entrée par Claudio Ranieri était trompeur. Sous ses aspects ultra défensifs, le FCN A se ruait pourtant à l'attaque dès les premières minutes. Le coup de bluff du tacticien italien aurait pu être payant mais le but du PSG dès la 12 minute ruinait ses plans. Sur une passe en profondeur de Cavani, Mbappé laissait habilement passer le ballon entre ce jambes pour Di Maria qui, d'un "pointard", ouvrait le score (0-1) ! 

L'Argentin, qui avait à coeur de se montrer en l'absence de Neymar, n'était pas loin du doublé en fin de première période mais, alors qu'il avait le but quasiment vide devant lui, il envoyait le ballon sur la transversale (37e). Entre ces deux faits de jeu, le PSG avait assez nettement dominé les débats sans pour autant se procurer beaucoup d'occasions. 

Sala y a cru

Dès la reprise les Canaris sortaient enfin de leur coquille et il fallait un Areola très inspiré pour faire échec à Sala qui profitait d'une mauvaise passe de Kurzawa pour se présenter face au gardien parisien. Dans la continuité de l'action Di Maria, toujours lui, et toujours bien servi par Mbappé, manquait le cadre d'un cheveu (57e). Durant ces minutes de folie qui secouaient La Beaujoire, Sala croyait bien redonner espoir au peuple jaune mais son but de la tête était annulé pour un hors jeu litigieux de la part de Pallois et Lima (61e).

En dépit d'un dernier rush nantais dans les dernières minutes, le PSG, sans particulièrement convaincre, parvenait tout de même à conserver son avantage pour posséder 11 points d'avance sur son premier poursuivant au classement, Monaco. Les ultimes secondes étaient marquées par un incident de jeu qui fera beaucoup parler même s'il ne changeait rien au résultat final : l'arbitre du match, Tony Chapron se distinguait en expulsant le Nantais Diego Carlos pensant à tort que ce dernier avait cherché à le faire tomber !