La joie des Parisiens
La joie des Parisiens autour d'Edinson Cavani | AFP - PHILIPPE DESMAZES

Ligue 1 - Le PSG s'accroche à Monaco avec le 35e but de Cavani cette saison

Publié le , modifié le

Grâce à l'ouverture du score de Lucas et le dernier but de Cavani, son 22e en L1 cette saison et son 35e toutes compétitions confondues, le PSG a arraché la victoire (3-1) à Dijon lors de la 23e journée de Ligue 1. Mais la victoire a été longue à se dessiner. Les mal-classés se sont révoltés avec les succès de Lorient à Lille (1-0), de Caen à Guingamp (1-0). Précieux succès de Montpellier sur Bastia (2-1).

Le match de la soirée: Bordeaux - Rennes

Un match d'outsiders entre deux équipes qui peuvent prétendre à l'Europe. L'opposition entre Bordeaux et Rennes, séparées de deux points avant la rencontre, pouvait offrir des ambitions pour la suite de la saison. Après la claque reçue à domicile face au PSG en Coupe de France cette semaine, Rennes a subi un nouveau dérapage, lors de son déplacement important à Bordeaux. Dans un match entre prétendants à la Ligue Europa, les "ex" ont fait la différence, avec l'ouverture du score de Ménez (56e) et l'égalisation de Gourcuff (69e), son premier but contre son ancien club. Résultat: les deux clubs font du sur-place. Comme lors des 6 des 8 derniers duels entre les deux clubs.

Le chiffre de la soirée: 35

Maladroit. La critique a longtemps accompagné le parcours d'Edinson Cavani à Paris. Mais un seul chiffre les balaye d'une pichenette: 35 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. L'Uruguayen était encore bien placé pour détourner d'une aile de pigeon une frappe de Guedes dans le but dijonnais. Le 22e but de sa saison en L1 a permis aux Parisiens de conforter un succès qui avait été long à se dessiner à Dijon. Lucas avait pourtant ouvert le score dès la 29e minute, inscrivant son 7e but en L1 cette saison (et 3 passes décisives), son 13e toutes compétitions confondues. L'ancien joueur de Sao Paulo a autant marqué que toute la saison passée, qui était sa meilleure depuis son arrivée à Paris en décembre 2012. Mais Dijon avait égalisé deux minutes après par Tavares, avant que Thiago Silva ne libère le siens à la 81e minute. Paris souffre, mais le PSG gagne encore, et prend la 2e place, à égalité avec Nice et à trois points de Monaco.

Le retour de la soirée: Jérémie Aliadière

Ancien grand espoir du football français, recruté par Arsenal alors qu'il était encore à l'INF Clairefontaine, Jérémie Aliadière a roulé sa bosse plus que d'autres. Pour sa 15e saison comme professionnel dans son 8e club, l'attaquant de Lorient a retrouvé le chemin des filets, lors du déplacement des Bretons  à Lille (1-0). La lanterne rouge de la Ligue 1 fait ainsi une excellente affaire en remportant son 6e match de la saison. Cela valait bien une belle manifestation de joie collective dans les vestiaires.

Le choc psychologique de la soirée: Montpellier

Louis Nicollin a coupé la tête de Frédéric Hantz cette semaine. Après cinq matches sans victoire, dont quatre défaites, Montpellier avait décidé de changer sa tête. Arrivé dans la semaine, Jean-Louis Gasset a repris place sur un banc. Et sa première sortie en match officiel s'est soldé par un succès (2-1), dans un match de mal-classés hyper important contre Bastia. Le doublé de Mounié (17e, 64e) a fait les affaires des Héraultais, face à des Corses réduits à dix dans le temps additionnel du match suite à l'exclusion de Djiku (90e+3).

La phrase de la so​irée: Unai Emery

 "Je suis content, car nous avons des difficultés à gagner à l'extérieur. La progression de l'équipe est bonne. C'est le genre de match que nous n'aurions peut-être pas gagné plus tôt dans la saison. C'est la période de vérité. Il faut maintenir notre rythme. Contre Dijon, ce n'était pas un match très agréable à regarder pour les supporters ou les spectateurs. Paris a gagné son match avec maîtrise et constance et c'est ce qu'il faudra maintenir pour la suite."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze