Verratti quitte le terrain
Verratti quitte le terrain | AFP

Ligue 1 : Le PSG, bon dernier de notre classement mercato !

Publié le , modifié le

Depuis l’ouverture du mercato le 9 juin, les clubs de Ligue 1 sont plus ou moins actifs. Avant-même le début de la saison, nous vous proposons un classement virtuel et totalement subjectif, d'autant que le grand marché aux joueurs est loin d'être terminé. Le mieux classé est celui qui a à la fois réalisé les meilleures affaires et su trouver le meilleur équilibre entre les départs et les arrivées. Découvrez notre classement mercato sur francetvsport :

Notre classement mercato:
1. Lille
2. Lyon
3. Rennes
4. Monaco
5. Marseille
6. Bordeaux
7. Nice
8. Guingamp
9. Troyes
10. Nantes
11. Amiens
12. Toulouse
13. Saint-Etienne
14. Metz
15. Montpellier
16. Caen
17. Angers
18. Dijon
19. Strasbourg
20. PSG

 

1. Lille

La venue de Marcelo Bielsa est déjà un très joli coup pour le Losc. Avec « El Loco », le club lillois est devenu plus exigeant dans ses choix et a opté pour des jeunes talents. Le Brésilien Araujo (21 ans, 10 M€), Pépé (22 ans, 8 M€) et Ballo-Touré (20 ans) enrichissent déjà un effectif qui a été pensé dans les moindres détails par le tacticien argentin. Et avec Bielsa, tout peut encore arriver !

2. Lyon

Chaque jour, Jean-Michel Aulas annonce soit un départ, soit une arrivée. Lyon est sans conteste le plus actif jusqu’à présent, ce qui lui vaut cette deuxième place. Si les départs de Tolisso (47,5 M€) et sans doute bientôt de Lacazette (pour environ 60 M€) vont enrichir de manière spectaculaire les caisses, l’OL a bien acheté, mais sans excès, à l’image de l’attaquant du Real, Diaz (8 M€) ou de Traoré (10 M€).

3. Re​nnes

Si Rennes se trouve sur le podium, c’est avant tout pour ses capacités de recrutement bien plus importantes que par le passé. Fort d’un budget conséquent grâce aux départs de l’hiver et sans oublier un bonus sur une éventuelle vente de Dembélé, le club breton peut mettre sans problème 20 M€ sur un joueur, tel que la pépite Ismaïla Sarr. Après avoir déjà dépensé plus de 15 millions, Rennes affiche un gros potentiel.

4. Monaco

Au pied du podium certes, mais l’ASM peut à tout moment grimper ou au contraire dégringoler de ce classement. Jusqu’ici, Monaco s’est évertué à recruter des jeunes avec un gros potentiel (Tielemans, Meïté, Gaspar et Mboula). Le champion de France prépare déjà l’avenir, mais doit aussi gérer le présent. Silva et Germain sont partis, mais quid de Mbappé, Fabinho, Mendy ou encore Bakayoko ? Garder la même dynamique que la saison passée ne sera pas si évident.

5. Marseille

Malin, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier pour le moment le recrutement de l’OM, avec notamment Germain, les transferts définitifs de Thauvin et Njie. Le club phocéen pourrait même rapidement quitter cette 5e place si Rami ou Luiz Gustavo posent bien leurs valises à Marseille. Et si d’aventure Giroud faisait machine arrière, Bacca ou encore Jovetic sont pistés.

6. Bordeaux

Costil, A. Mendy et Sabaly sont les principales et judicieuses recrues bordelaises jusqu’à maintenant et ce n’est pas encore fini avec la possible venue de l’international espagnol Javi Garcia. Les Girondins sont à l’évidence bien décidés à mettre la main à la poche pour un joueur de valeur internationale.

7. Ni​ce

Balotelli a prolongé, c’est une bonne nouvelle pour les Aiglons à la seule condition que l’Italien s’investisse pleinement… Pour la motivation, Lucien Favre pourra compter sur le très prometteur milieu Makengo tout comme l’ancien international français des U18, Tameze.

8. Guingamp

Après avoir prolongé son capitaine Briand, l’EA Guingamp a quelque peu « dégraissé » son effectif avec dix départs, permettant la venue de l’international camerounais Eboa Eboa (réserve du PSG). Rebocho, A.R. Camara ou Phiri renforcent un effectif qui tend à se rajeunir et faisant la part belle aux espoirs.

9. Troyes

Le promu bourguignon n’a pas tardé à se lancer dans ce mercato, et ce n’est pas toujours évident de séduire les joueurs lorsque l’on débarque de la division inférieure. Cela n’a pas inquiété Deplagne, ou encore l’international vénézuélien Vizcarrondo de signer avec l’Estac.

10. Nantes

C’est la grande inconnue de ce mercato. Claudio Ranieri est bien là, mais les différents noms annoncés par Waldemar Kita (Veretout, Vainqueur) sont loin d’être présents. Pour le moment, seul l’espoir belge Kayembe s’est mis d’accord avec Nantes. Mais les fans et Ranieri attendent bien plus.

11. Amiens

Pour sa toute première expérience dans l’élite, Amiens s’investit pleinement dans le recrutement. Avec déjà six recrues dont de nombreux jeunes tels que Labeau, Gouano, Talal ou Dompé mais aussi un joueur plus expérimenté comme Bodmer, le club picard répond est au rendez-vous.

12. Toulouse

L’été s’annonçait remuant et le présage se confirme vers la Garonne. Jusqu’ici, ce sont surtout des départs qui ont été enregistrés au Téfécé alors que Corentin Jean a décidé de rester. Dupraz a pris le risque de faire signer le défenseur central cap-verdien Fortes, alors qu’il soigne une blessure aux ligaments croisés du genou gauche…

13. Saint-Etienne

Oscar Garcia n’est pas aussi connu que Ranieri ou Bielsa, mais son goût pour le beau jeu permet aux fans stéphanois d’espérer. Cela dit, les Verts doivent maintenant s’activer pour que le projet de jeu prenne vraiment forme. Le coach espagnol a demandé de faire partir une quinzaine de joueurs, avec l’espoir d’en recruter trois ou quatre. La mission s’annonce déjà difficile.

14. Metz

Le défenseur Niakhaté arrive en renfort tandis que le tout jeune sénégalais Niane (18 ans) rejoint comme prévu les Grenats et va donc découvrir à 18 ans un nouveau championnat et un nouveau pays. La piste de l’Argentin Poblete s’éloignant, les dirigeants messins vont devoir se remonter les manches…

15. Montpellier

Le président délégué Laurent Nicollin ciblait trois postes et devrait sans doute atteindre cet objectif minimaliste. Faute d’avoir pu faire venir le gardien dijonnais Reynet, le MHSC s’est finalement rabattu sur Lecomte, ce qui est déjà bien. Fraîchement nommé, Michel Der Zakarian n’a pas forcément beaucoup de poids dans les décisions.

16. Caen

Après Peeters, Mbengue et Samba, le club normand aimerait au moins cinq joueurs supplémentaires, mais sauvé in extremis la saison passée, le Stade Malherbe peine à convaincre. Les départs des jeunes Makengo et surtout Tell ne sont pas forcément très encourageants.

17. Angers

A Angers, il y a beaucoup de départs (déjà 12), mais peu d’arrivées. Le Belge Guillaume et Crivelli, tous deux 22 ans, sont les seuls nouveaux visages pour le moment. Quelques pistes mènent à L. Coulibaly ou encore Fulgini, mais rien de bien exaltant.

18. Dijon

Tout reste aussi à faire à Dijon, même si côté finances, le DFCO devrait être relativement à l’aise avec la vente de Lees-Melou, mais aussi celles de Reynet ou encore Diony. Seule certitude, le coach Dall’Oglio a prolongé jusqu’en 2020…

19. Strasbourg

Champion de Ligue 2, Strasbourg s’est montré bien moins entreprenant que Troyes ou encore Amiens. Pourtant, les départs de leur meilleur buteur Boutaïb et de Guillaume auraient de quoi inquiéter plus d’un supporter.

20. PSG

Voir le PSG lanterne rouge d’un classement interpelle. Mais eu égard à son immense budget et son ambition toute aussi importante, le club de la capitale nous force à être d’autant plus exigeant. A ce jour, il faut bien dire que les supporteurs parisiens attendent désespérément un mouvement, un signe… On parle du vieillissant Pépé comme première cible et d’un éventuel départ de Verratti. Pas très rassurant !

Romain Bonte