Toulouse Lille Jullien
Christopher Jullien (TFC) dépité après la défaite contre Lille le week-end dernier. | AFP

Ligue 1 : Le point sur les cinq équipes concernées par la course au maintien

Publié le , modifié le

La relégation du FC Metz en Ligue 2 est actée depuis sa défaite contre Angers (1-2) le week-end dernier. Deux places dans la zone rouge sont encore à prendre, ou plutôt à éviter. A deux journées de la fin du championnat, cinq clubs sont sous la menace d'une relégation. De Caen à Troyes, en passant par Lille, Strasbourg et Toulouse, état des lieux club par club.

15. Caen 37 pts -22
16. Lille 35 pts -22
17. Strasbourg 35 pts -23
18. Toulouse 34 pts -15
19. Troyes 32 pts -24
20. Metz 26 pts -36

Tout à perdre, rien à gagner pour les Caennais

Fin novembre, on pensait que les Normands avaient fait le trou et s'étaient éloignés d'une course au maintien qui leur était promise. Une sixième place à la 15ème journée, une des meilleures défenses du championnat...depuis, on a semble-t-il perdu ce Stade Malherbe.

Aujourd'hui, il est 15ème avec seulement 3 points d'avance sur la zone rouge. Mais l'inquiétude tient plus à la dynamique du club, qui reste sur une série de 8 matches sans victoire.

Le déplacement à Nice ce samedi n'est, en soi, pas une mince affaire. D'autant que les Niçois peuvent aller chercher une place en Ligue Europa. En cas de défaite face aux coéquipiers de Mario Balotelli, c'est contre Paris qu'il faudra récolter des points... Les Caennais ont beau être les "mieux placés" dans la course au maintien,  leur calendrier les place dans une situation plus qu'inconfortable.

Lille : La lumière au bout du tunnel

Après plusieurs semaines d'apnée dans la zone rouge, les Lillois ont enfin retrouvé la surface. Ils restent sur deux victoires cruciales face à Metz et Toulouse qui les ont propulsés à la 16ème place. Un point d'avance sur la zone rouge et un léger avantage sur Strasbourg au goalaverage (un petit but), le LOSC a les cartes en main pour sauver sa saison - du moins sur le plan sportif. D'une grande partie des "échecs" lillois émanait l'odeur persistante d'une confiance ébranlée. Quinze points ont été lâchés alors que les Dogues menaient au score.

Lire aussi : Les Dogues et le chat noir

Grâce au regain enregistré ces deux dernières semaines, ils seront sûrement moins complexés face à des Dijonnais mal à l'aise en dehors de leur antre. En effet, les trois quarts des points obtenus par les hommes d'Olivier Dall'Oglio l'ont été à domicile. Aujourd'hui ils n'ont plus rien à espérer alors que Lille doit absolument s'imposer avant un déplacement difficile dans le Chaudron stéphanois.

Après la Lorraine, la Ligue 1 pourrait perdre l'Alsace

11 matches sans victoire. 11 points marqués en 2018, Strasbourg est l'équipe qui affiche le plus mauvais bilan en Ligue 1 - en compagnie de Troyes - sur la deuxième partie de saison. Pourtant les Alsaciens étaient 11èmes à la mi-saison et étaient alors les seuls à avoir fait tomber l'ogre parisien.

Ne parlez pas de dégringolade à Thierry Laurey. L'entraîneur strasbourgeois en a marre qu'on lui dise que ça va mal au Racing. Et pourtant. Contre Metz et Toulouse, des concurrents directs dans la course au maintien, son équipe menait au score et n'a pas été capable de faire mieux que 2-2 à chaque fois.

Il reste deux matches aux Alsaciens et le programme s'annonce salé. Accueillir un Olympique Lyonnais en pleine bourre ce week-end, c'est tout sauf un cadeau. 8 victoires d'affilée en Ligue 1 pour les hommes de Bruno Génésio et une place en Ligue des Champions à garantir. Le match de la semaine prochaine sera plus abordable. Les Strasbourgeois iront à Nantes, qui ne joue plus rien, et devra s'imposer.

Un TFC marqué par sa défaite contre Lille

Toulouse va devoir panser ses plaies. La défaite contre Lille le week-end dernier est lourde de conséquence. Les Toulousains menaient 2-1 devant leur public et à la fin du match ils se retrouvent barragistes. Ils n'ont plus les cartes en main et doivent attendre un faux-pas devant eux pour sortir de la zone rouge.

Ce samedi ils se déplacent à Bordeaux. Un derby de la Garonne crucial dans la course au maintien pour eux et important pour des Girondins qui croient encore à une qualification en Ligue Europa. Des Bordelais qui affichent une très bonne forme. Les hommes de Gustavo Poyet ont remporté 4 de leurs 5 derniers matches. Seul "échec" ? Une défaite aux allures de hold up face au PSG

La semaine prochaine c'est un match plus jouable qui attend les Toulousains. Ils accueilleront des Guingampais qui n'ont plus grand chose à aller chercher.

Troyes à l'aube d'un retour en Ligue 2

On ne va pas se mentir. L'ESTAC est l'équipe la plus mal engagée dans cette féroce course au maintien. 19èmes les joueurs de Jean-Louis Garcia ont deux points de retard sur Toulouse et trois sur le premier non relégable, en plus d'avoir le goalaverage le plus défavorable des cinq équipes menacées. C'est aussi l'équipe qui a marqué le moins de points (11) avec Strasbourg en Ligue 1 depuis janvier.

Ajoutez à cette position inconfortable un calendrier très peu clément pour les joueurs de l'Aube. D'abord, un déplacement chez de solides montpelliérains. Puis, la réception du champion de France 2017, Monaco, qui luttera jusqu'au bout pour une place sur le podium. Un maintien dans l'élite serait miraculeux.

Andréa La Perna @A_LaPerna