Ligue 1 : Soupçonné d'avoir frappé une femme avec un marteau, le Nantais Kalifa Coulibaly placé en garde à vue

Publié le , modifié le

Auteur·e : Benjamin Badache
Coulibaly
Kalifa Coulibaly. | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'attaquant du FC Nantes Kalifa Coulibaly a été placé en garde à vue trois jours. Il est soupçonné d'avoir frappé une femme qu'il connaîtrait avec un marteau. L'avant centre était titulaire ce samedi face au SM Caen.

Après Andy Delort placé en garde à vue, un autre attaquant de Ligue 1 a connu le même sort mais pour d'autres raisons. D'après Ouest France, l'attaquant nantais est soupçonné d'avoir frappé une femme qu'il connaîtrait avec un marteau. Les faits remontent au jeudi 23 août, dans un endroit privé. Toujours selon le quotidien, ce sont les voisins qui ont prévenu les forces de l'ordre après avoir entendu des cris venant du domicile de l'international malien. 

Arrivé l'année dernière chez les canaris, l'avant centre était titulaire samedi dernier face à Caen (1-1); le commissariat avait libéré le joueur vendredi matin. Une affaire qui fait écho aux révélations faites par L'Equipe grâce au témoignage de "Miriam", l'ex compagne d'un footballeur victime de violences conjugales. En France, Nicolas Douchez avait été condamné pour "violences en état d'ivresse". Son ancien coéquipier à Lens Brice Dja Djé Djé avait pour sa part été placé en garde à vue. 

Démenti formel 

Le club de Waldemar Kita a immédiatement démenti : "Le joueur a fait part de sa stupéfaction et de son incompréhension la plus totale, réfutant toutes les accusations formées à son encontre. Kalifa Coulibaly s’est ainsi défendu d’avoir commis tout acte de violence à l’encontre d’une ex-compagne. Rassuré par les échanges qu’il avait pu avoir avec les policiers l’ayant interrogé le mercredi 22 août 2018 et confiant en ses propres explications, le joueur a également tenu à rassurer le FC Nantes sur sa capacité à jouer contre le SM Caen dès samedi soir." Le club assure "qu’aucune plainte n’a effectivement été déposée" à l’encontre du Malien de 27 ans.

Benjamin Badache Ben_Badache