Ligue 1 : le Nantais Jean-Kévin Augustin, mis de côté depuis des mois, souffre en fait d'une forme de Covid long

Publié le , modifié le

Auteur·e : Charlotte Diry
Jean-Kévin Augustin
Jean-Kévin Augustin, attaquant du FC Nantes le 18 octobre 2020. | Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Recruté en octobre dernier par le FC Nantes, Jean-Kévin Augustin n'a joué que trente trois minutes avec le club des Canaris. Jugé hors de forme, il n'a pas convaincu ni Christian Gourcuff, ni Raymond Domenech, ni Antoine Kombouaré, les entraîneurs qui se sont succédés sur le banc nantais. Et pour cause: l'attaquant de 23 ans souffre d'une forme de Covid long.

Écarté par les entraîneurs depuis son arrivée à Nantes, l'état physique de l'ancien Parisien était l'objet de nombreuses critiques. A tel point qu'Antoine Kombouaré, à peine arrivé, l'a sorti du groupe des professionnels pour qu'il puisse retrouver une condition physique adéquate avec la réserve qui évolue en National 2. Une situation pesante pour le joueur qui n'a pratiquement pas foulé les terrains cette saison.

Afin de comprendre les raisons de son état, l'attaquant nantais s'est soumis à de nombreux tests. C'est finalement dans un communiqué médical que le FC Nantes a révélé les raison de son état physique ce jeudi 4 mars : "Pour comprendre et analyser les raisons de ce déficit athlétique, le FC Nantes et l’entourage du joueur ont souhaité que Jean-Kevin effectue ces derniers jours une série de tests médicaux plus approfondis. Ceux-ci ont révélé que l’attaquant subit encore les conséquences d'une infection à la Covid-19, qui s’apparente au syndrome dit du Covid long".

L'attaquant sort du silence 

L'ancien champion d'Europe s'est lui aussi exprimé via un communiqué posté sur Twitter : "Les tests médicaux que j'ai effectués ces derniers jours ont permis de trouver une réponse aux problèmes physiques que je rencontre depuis mon arrivée." Conscient de la frustration de ses fans, Jean-Kévin Augustin va suivre un nouveau protocole médical adapté, afin de revenir au plus vite sur les terrains. 

Espoir du PSG, qui l'avait laissé partir à Lepizig en 2017, il avait été ensuite prêté à Monaco, où il n'est pas parvenu à s'imposer, avant d'être encore prêté à Leeds, sans plus de succès et sans jouer pendant six mois. Arrivé libre à Nantes sous Christian Gourcuff, il n'avait pas réussi à convaincre le technicien de l'aligner tout comme ses successeurs Raymond Domenech et désormais Antoine Kombouaré. Après avoir identifié le mal, l'ancien international français dans toutes les catégories de jeunes (il a été champion d'Europe avec les moins de 19 ans en étant le meilleur buteur et le meilleur joueur de la compétition) pourra-t-il reprendre le cours de sa carrière ?