OM

Ligue 1 : le mercato d'hiver, tournant de la saison marseillaise

Publié le , modifié le

Éliminé ce mercredi en huitième de finale de la Coupe de la Ligue par Strasbourg, l'Olympique de Marseille traverse une période de crise. Huit défaites sur les onze derniers matches et une sortie précoce en Ligue Europa pour le finaliste de l'an passé. Le club phocéen, sixième de Ligue 1, va devoir se montrer efficace sur le mercato d'hiver pour combler des manques.

Depuis quelques temps, les joueurs de l'OM ne gâtent pas leurs supporters, enchaînant les mauvais résultats : Battus en Coupe de la Ligue et éliminés dès la phase de poules de la Ligue Europa. Le tout en proposant un jeu peu efficace et surtout très friable, Marseille s'enfonce dans la crise. Toutefois, la trêve hivernale arrive et l'OM doit en profiter pour faire quelques emplettes sur le marché des transferts.

à voir aussi Coupe de la Ligue : Strasbourg se qualifie et enfonce un peu plus l'OM dans la crise Coupe de la Ligue : Strasbourg se qualifie et enfonce un peu plus l'OM dans la crise

L'avant-centre : cristallisations des débats

Sans aucune doute le poste le plus décrié depuis le début de saison. A tour de rôle, Kostas Mitroglou et Valère Germain ne parviennent pas à convaincre, et à s'installer durablement. Multipliant les schémas, les combinaisons de joueurs, Rudi Garcia n'a pas trouvé la solution pour mettre son numéro 9 en valeur. A eux deux, ils accumulent six buts en Ligue 1 cette année. Pire, ils n'ont pas marqué depuis septembre, toutes compétitions confondues.

Si Florian Thauvin permet à Marseille de rester à flot offensivement (11 buts en Ligue 1), l'apport d'un nouvel attaquant ne serait pas de refus du côté de l'OM. Toutefois, rien n'est simple dans ce dossier. Une arrivée impliquerait un départ, au moins en prêt, de l'un des deux joueurs. Mitroglou serait le plus enclin à quitter le club cet hiver. Dans la liste des envies, le nom de Mario Balotelli fait son retour. Transfert avorté cet été suite à des semaines de négociations floues avec Nice, l'Italien, sans but cette saison, est de nouveau cité dans les rumeurs. D'autres pistes paraissent envisageables comme celle de Michy Batshuayi. Le Belge, pas titulaire à Valence, a l'avantage de connaitre l'OM, où il a évolué entre 2014 et 2016. On parle également de Moise Kean, jeune attaquant de 19 ans de la Juventus.

Le latéral gauche : poste quasi vacant

En 2017, le club phocéen avait attiré Jordan Amavi, prometteur au poste d'arrière gauche. Le jeune Français, qui a connu sa première convocation en bleu suite à son arrivée à l'OM, est toutefois en souffrance cette saison. Dans une défense qui encaisse beaucoup de buts (25 en 16 matches de Ligue 1), l'ancien d'Aston Villa s'est avéré à plusieurs reprises fautif. Sa dernière titularisation en championnat de France remonte au 4 novembre, lors de la déconvenue face à Montpellier. Depuis, il est mis à l'écart, laissant sa place à Hiroki Sakai, latéral droit de formation. 

Sans autre latéral gauche d'expérience derrière Amavi, Marseille serait intéressé par Alberto Moreno, comme annoncé par L'Equipe début décembre. L'Espagnol de 26 ans est en manque de temps de jeu à Liverpool, où son contrat se termine en 2019.  

La défense centrale : les fausses arrivées

Outre le poste de latéral gauche, la défense centrale affiche des signes chroniques de faiblesse. Depuis le début de saison, Rudi Garcia n'a pas su installer dans la durée une charnière, entre les méformes et les blessures. Luiz Gustavo, milieu de récupération, a même dû s'employer en défense. Sans grand succès. Recruté cet été pour 19 millions d'euros, Duje Caleta-Car peut être considéré comme une arrivée cet hiver. Seulement quatre matches de Ligue 1 joués, et avec des copies calamiteuses. Le vice-champion du monde croate n'a pas vraiment commencé sa carrière avec Marseille. La trêve pourrait lui permettre de retrouver son niveau de jeu. 

Rolando, pilier de la bonne saison marseillaise l'an passé, revient également de blessure. Absent tout le début de saison, le Portugais va apporter une nouvelle solution défensive. Mais Marseille devra aussi dégraisser à ce poste surchargé. Aymen Abdennour, Tomas Hubocan ou Grégory Sertic occupe une masse salariale non négligeable, et potentiellement problématique dans la venue de joueurs cet hiver.