Nantes Marseille
Stepinski a inscrit un superbe but pour permettre à Nantes de mener 2-0 | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Ligue 1 : Le FC Nantes surprend Marseille (3-2)

Publié le , modifié le

Au terme d'un match fou, Nantes a réussi son coup. 17e avant le début du match, les joueurs de Sergio Conceiçao remontent à la 12e place du classement grâce à une victoire 3-2 sur l'OM. Cueillis à froid en première période, les joueurs de Rudi Garcia n'ont pas pu refaire leur retard malgré un doublé de Gomis. Peu concentrés et trop fébriles en défense, ils ont craqué face à une belle équipe nantaise.

L'Olympique de Marseille restait sur deux défaites consécutives à l'extérieur, face à Lyon et Metz, avant d'affronter le FC Nantes de Sergio Conceiçao. Avec un onze de départ remanié, sans Florian Thauvin mais avec un milieu Lopez-Sanson-Vainqueur, Rudi Garcia avait l'ambition de faire le jeu. Trop tendres en défense et pas suffisamment concentrés, les Marseillais ont vite été surpris. Diego Carlos a d'abord sanctionné la passivité de l'OM sur corner après une action confuse ponctuée de quatre frappes au but.

Dix minutes plus tard, sur un contre de 70m, Stepinski s'est chargé de régaler La Beaujoire : contrôle de la poitrine sur un centre de Lima, sombrero dans la surface de réparation avant de tromper Pelé. Le plan de jeu de Sergio Conceiçao a fonctionné : jouer direct et chercher à agresser la défense de l'OM, trop tendre à l'image de Patrice Evra. A la fin du match Rod fanni est revenu sur les errements phocéens : "On a été naïf, surtout en première mi-temps dans le sens où on a accepté de se faire presser, on a voulu construire le jeu mais on a négligé la profondeur. On a oublié d'étirer les lignes et de leur poser des problèmes dans le dos."

Rudi Garcia a vite réagi, avec un double changement dès la 30e minute pour stopper l'hémoragie : exit Lopez, trop tendre, et Cabella, inefficace. L'entrée de Florian Thauvin a fait du bien, mais l'OM s'est encore fait des frayeurs avant la mi-temps. Dépassés par l'énergie des Nantais, les joueurs de Rudi Garcia ont subi et ont vu le FC Nantes, qui a une moyenne de 2 tirs cadrés par match en moyenne cette saison, cadrer pas moins de 8 frappes. Au retour des vestiaires, c'est la concentration qui a fait défaut : Gomis a bien réduit le score sur un bon centre de Sakai, mais 50 secondes plus tard, c'est Adrien Thomasson qui a redonné de l'air aux Nantais. 

Bafétimbi Gomis blessé 

En fin de match, les Canaris ont payé la débauche d'énergie de la première heure, mais ils ont tenu. Bafétimbi Gomis a inscrit son deuxième but avant de quitter ses partenaires sur blessure, et les Marseillais n'ont pas su profiter de la fatigue nantaise pour arracher le match nul. Toujours inquiétant en défense, l'OM a déjà encaissé 25 buts à l'extérieur cette saison et reste coincé à la sixième place du classement, à trois points de Saint-Etienne. La blessure de Gomis, auteur de 16 buts cette saison, est l'autre mauvaise nouvelle de la soirée pour une équipe qui peine à trouver du rythme. 

Youmni Kezzouf @YoumniK