Les joueurs de l'OGC Nice pendant la saison 2018/2019
Les joueurs de l'OGC Nice pendant la saison 2018/2019 | AFP

Ligue 1 : l'Autorité de la concurrence autorise le rachat de l'OGC Nice par Ineos

Publié le , modifié le

Ce mercredi, l'Autorité de la concurrence a autorisé dans un communiqué, le rachat de l'OGC Nice par le groupe britannique INEOS.

L'OGC Nice va enfin pouvoir lancer son mercato. Dernier rempart au rachat du club par le groupe Ineos, l'Autorité de la concurrence a autorisé ce mercredi l'opération dans un communiqué. Le club Niçois passe donc sous pavillon britannique. Le groupe pétrochimique Ineos, présidé par Jim Ratcliffe, plus grosse fortune du Royaume-Uni, avait notifié à l'Autorité de la concurrence son projet de prise de contrôle du club il y a un mois déjà, le 22 juillet. 

Feu vert pour recruter 

Si le groupe Ineos est propriétaire depuis 2017, du FC Lausanne-Sport en deuxième division suisse, l'Autorité de concurrence a constaté qu'à l'issue du rachat de l'OGC Nice, le groupe britannique "ne détiendra qu'une position très limitée sur les différents secteurs d'activités des clubs de football professionnel, et en particulier sur le marché du transfert des joueurs professionnels". Elle a donc autorisé ce rachat "sans le soumettre à des conditions particulières".

L'OGC Nice va donc enfin pouvoir recruter cette été. En effet, si une dérogation avait été accordée au club en attendant que le rachat soit validé, le mercato devrait désormais s'intensifier pour Les Aiglons, qui n'ont signé qu'une seule recrue cet été, Kephren Thuram en provenance de l'AS Monaco.