Neymar à l'échauffement.

Ligue 1 : L'accueil glacial du Parc des Princes pour Neymar, titulaire contre Strasbourg

Publié le , modifié le

Titulaire pour la première fois de la saison en Ligue 1 contre Strasbourg ce samedi, le retour de Neymar était attendu par les supporters présents au Parc des Princes. Si aucune manifestation hostile n'a eu lieu lors de l'échauffement, des sifflets nourris sont descendus des tribunes lors de l'annonce de la composition d'équipe et lors des premiers ballons touchés par le Brésilien. Le feuilleton du mercato et les déclarations du joueur cet été n'ont, visiblement, pas été totalement digérées du côté des fans du PSG.

Tous les regards sont braqués sur lui. L’œil attentif et les oreilles aux aguets, le Parc des Princes est au coeur des attentions ce samedi. Et si la réception de Strasbourg dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1 nourrit un certain intérêt, c'est surtout la présence de Neymar dans le groupe parisien qui est scrutée de près. 

Thomas Tuchel n'a pas hésité au moment de construire son onze titulaire. De retour en forme, comme il l'a montré avec la Seleçao contre la Colombie cette semaine (un but, une passe décisive), le Brésilien est titulaire pour la première fois de la saison. Une position de numéro 10, en soutien de Choupo-Moting, qui sied à ses qualités. Tâche désormais à celui qui a constitué le feuilleton de l'été sur le marché des transferts de faire oublier les polémiques et son départ avorté au Barça.

Échauffement, annonce de la compo et premiers ballons : le Parc n'a pas oublié

Il est 16h54 quand les joueurs du PSG font leur entrée sur la pelouse du Parc. Neymar sort en dernier du tunnel. Le geste de croix habituel avant de fouler le gazon. En fond sonore, "We Will Rock You" de Queen étouffe les sifflets éventuels. Les supporters ne réagissent pas outre mesure quand le Brésilien rejoint ses partenaires pour l'échauffement. Fin de la polémique ? Pas vraiment...

Plusieurs sifflets se font entendre quand le numéro 10 rentre dans les vestiaires. Ceux-ci redoublent d'intensité au moment de l'annonce de la composition d'équipe. Si Angel Di Maria est célébré, Neymar fait l'objet de nouvelles critiques se faisant entendre dans les travées du Parc. Le père du joueur, présent en tribunes, ne peut que constater l'ampleur de la colère. Une colère qui s'exprimera un peu mieux dès ses premiers ballons avec un chant ouvertement insultant et des sifflets nourris.

Ensuite, ce sont deux banderoles qui ont été exposées au Parc. Sur la première, visant ouvertement le père du Brésilien, on pouvait lire : "Neymar Sr, vend ton fils à la Vila Mimosa !", une référence au quartier rouge de Rio de Janeiro. La deuxième ? "20 millions pour rejoindre Messi. Pas de putain à Paris". Un lien direct à l'effort financier qu'était prêt à consentir Neymar pour rejoindre le club blaugrana.

Pour les ultras parisiens, la rédemption sera longue

D'après nos confrères de RMC, les contrôles ont été renforcés aux abords du Parc afin d'éviter que des banderoles ne soient exposées dans le stade. Ce vendredi, le Collectif Ultras Paris avait prévenu sur cet accueil glacial pour Neymar. "Le Virage Auteuil (...) a le devoir de lui montrer que tout ceci ne peut rester sans conséquence, écrivent-ils. C'est pourquoi nous invitons tous les supporters parisiens qui se sont sentis heurtés à un moment ou à un autre à lui montrer aujourd'hui, qu'il n'a plus le droit à l'erreur et que le chemin de la rédemption sera long... très long." Avant de prôner "l'indifférence" dès le prochain match du Brésilien.

à voir aussi Quelle ambiance pour le retour de Neymar au Parc des Princes ? Quelle ambiance pour le retour de Neymar au Parc des Princes ?

Quelques minutes avant d'arriver au Parc des Princes, Neymar s'était fendu d'un tweet qui en dit long. Le propos : "Cours, cours comme si c'était le dernier jour de ta vie. Que Dieu nous bénisse et nous protège". Une manière peut-être d'affirmer sa pleine concentration sur le match du jour. D'affirmer sa volonté d'oublier un été compliqué, aussi.