La joie des joueurs de Dijon
La joie des joueurs de Dijon | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue 1 : La victoire de l'espoir pour Dijon

Publié le , modifié le

Victoire importante de Dijon ce soir dans le cadre de son opération maintien. Le DFCO a eu la peau de Rennes 3-2 en ouverture de la 33e journée de Ligue 1 grâce à des buts de Aguerd (20e), Jeannot (55e) et Saïd (83e). Voilà les Bourguignons revenus à 4 pts d'Amiens, premier non-relégable. Avec cette défaite, les Bretons peuvent eux quasiment dire adieu à l'Europe. Ils sont 11e et comptent 10 pts de retard du Saint-Etienne, 4e.

C’est un match qui va compter dans ce sprint final. En position de barragiste avant le coup d’envoi, Dijon pourrait peut-être viser plus haut. Après tout, Amiens n’est plus qu’à quatre points et devra se déplacer à Nantes dimanche. En attendant, le DFCO met la pression sur ses deux poursuivants Guingamp et Caen dans une lutte sans merci pour sauver sa peau.

Face aux Rennais, Dijon a cru ne jamais y arriver. A chaque avantage pris, les Bretons revenaient. Aguerd avait trouvé la mire de la tête mais Hunou en pivot a égalisé. Ensuite c’est Niang qui a réplique à Jeannot, les deux de manière acrobatique. Seule solution, marquer en fin de match. C’est qu’à fait Wesley Said à la 83e minute en éliminant coup sur coup Da Silva puis Koubek.

"J'ai vraiment vu une équipe très forte mentalement, savoure l'entraîneur dijonnais Antoine Kombouaré. Elle a mené deux fois au score, Rennes est revenu à chaque fois, mais elle est allée chercher cette victoire. Ce n'est pas fini. Il reste cinq matches. Au moins, nous gardons cette dix-huitième place au chaud."

Dans le clan rennais, Julien Stéphan était amer devant la piètre prestation de ses joueurs, surtout à une semaine du Stade de France. "Nous allons jouer une finale de Coupe de France face au Paris SG. Si nous y allons dans les mêmes dispositions, cela va faire très mal. Nous avions lutté pour que cette finale ne soit pas trop présente dans les têtes. Mais il va falloir encore beaucoup travailler et se remobiliser."
 

France tv sport francetvsport