Ligue 1 : La masterclass de Rajkovic, Dolberg mate Ben Yedder, les 5 infos à retenir du multiplex

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Predrag Rajković, gardien du Stade de Reims
Predrag Rajković, gardien du Stade de Reims | VALERY HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un doublé de Dolberg pour coiffer Monaco, une nouvelle débâcle du FC Nantes ou encore une masterclass de Rajkovic pour sauver Reims, les cinq matches de Ligue 1 au programme ce samedi soir ont réservé de belles affiches. Voici les 5 infos à retenir de ce multiplex de la 28e journée.

à voir aussi Ligue 1 : L'AS Monaco rate le coche contre Nice et voit le Gym et Reims la dépasser, Metz et Dijon respirent Ligue 1 : L'AS Monaco rate le coche contre Nice et voit le Gym et Reims la dépasser, Metz et Dijon respirent

► Reims aperçoit l'Europe 

Des dix équipes en lice ce samedi soir, c'est sans aucun doute Reims qui a réalisé la meilleure opération. En s’imposant face à Brest (1-0) et en résistant à la pression en fin de match à 10 contre 11, les Rémois ont fait une jolie remontée au classement. La meilleure défense du championnat a notamment bénéficié du faux pas de Monaco à Nice pour se hisser à la 5e place provisoire. S'il est trop tôt encore pour imaginer Reims européen la saison prochaine, tant les écarts sont faibles, les Rouge-et-Blanc font en tout cas partie des concurrents sérieux à dix journées de la fin de saison. Attention tout de même à la rechute pour l'équipe champenoise, qui se déplace à Lyon vendredi prochain. 

► Rajkovic infranchissable 

Une bonne défense ne fonctionne pas sans un grand gardien et ce samedi, Reims en avait un très grand. Le Stade de Reims doit sans aucun doute sa victoire à un très bon Predrag Rajkovic dans les buts. Le portier serbe a réalisé des arrêts de grande classe et a évité à son équipe d’être menée au score en sauvant un penalty à la demi-heure de jeu. Rajkovic s’est parfaitement couché côté droit, sur la frappe à mi-hauteur de Mendy. Le gardien rémois a arrêté là son 4e penalty en Ligue 1 cette saison, soit le meilleur total dans l’exercice sur les cinq grands championnats cette saison. 

► Dolberg mate Ben Yedder

Le choc de la côte d’Azur entre Nice et Monaco (2-1) a renfermé un autre duel, entre Kasper Dolberg et Wissam Ben Yedder, un bras de fer qui a tourné en faveur du Danois dans les derniers instants. Plein de sang-froid, Ben Yedder a ouvert les hostilités pour Monaco, d’un superbe ballon piqué au-dessus de Benitez. Une demi-heure plus tard, il a été imité par le Danois, d’une belle déviation de la tête. Le Niçois a finalement enflammé l’Allianz Riviera en s’offrant le doublé dans les arrêts de jeu, son 6e but en Ligue 1 en 2020. Seul Kylian Mbappé a fait mieux avec sept réalisations en 2020.

à voir aussi Marseille - Amiens : Thauvin de retour, Benedetto boit la tasse, les 3 infos à retenir Marseille - Amiens : Thauvin de retour, Benedetto boit la tasse, les 3 infos à retenir

► Nantes perd pied 

Les Canaris sont au plus mal après une nouvelle défaite à Angers (2-0), et n'ont remporté qu'une seule rencontre sur ses huit dernières. Ils ont été dominé dans un match très fermé en première période avant une seconde beaucoup plus vivante. La méthode Gourcuff commence à poser question après les dernières performances de son équipe. Nantes était quatrième à l'issue de la 20ème journée de Ligue 1 et pointe actuellement à la 12e place. Les carences offensives du club nantais sont aussi à souligner avec une triste 15e attaque du championnat et 28 buts inscrits.

► Metz et Dijon se donnent de l'air 

Dijon a remporté le match de la peur contre la lanterne toulousaine (2-1) alors que les coéquipiers de Julio Tavares n'avaient gagné que deux de leurs 13 derniers matchs de Ligue 1. Pourtant, Toulouse avait enfin trouvé le chemin des filets après une disette de 741 minutes mais le club dijonnais a été plus costaud et prend la 16e place. L'autre bonne opération du bas de tableau concerne Metz qui a maté les Crocos (2-1). Opa Nguette est une nouvelle fois décisif avec un joli but à la clé et permet aux Messins de prendre le large avec sept points d'avance sur le barragiste nîmois.

France tv sport francetvsport