Gérard Lopez et Christophe Galtier
Gérard Lopez et Christophe Galtier | PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Ligue 1 : la DNCG valide la situation financière de Lille

Publié le

Pour la première fois depuis l'arrivée de Gérard Lopez à la tête du club, Lille a passé sans encombre son rendez-vous avec la DNCG.

Lille peut entamer son mercato l'esprit serein. Le LOSC, qui a régulièrement eu des ennuis ces derniers mois avec la DNCG - le gendarme financier du football français -  a cette fois vu sa situation financière validée par l'instance mardi pour la saison 2019-2020.  "Aucune mesure n'a été prise à l'égard du club", indique la Ligue de football professionnel dans un communiqué de presse. Une bonne nouvelle de plus pour le Losc qui a terminé à la deuxième place du championnat et s'apprête à disputer la Ligue des champions.

C'est la première fois depuis l'arrivée du propriétaire et homme d'affaires luxembourgeois Gérard Lopez en janvier 2017 que Lille passe sans encombre son rendez-vous avec la DNCG. Le club nordiste avait procédé à la fin du mois de février à une augmentation de capital, afin de résorber sa dette. Le 20 mai, la DNCG avait toutefois sanctionné le LOSC d'une amende de 50 000 euros et suspendu trois mois avec sursis son directeur général Marc Ingla pour "communication erronée dans les informations adressées à la DNCG à l'occasion du contrôle juridique et financier du club".

Lens en stand-by

Mardi, la DNCG a également adressé un feu vert au RC Lens pour la Ligue 2, mais prévient qu'en cas de montée des Lensois en Ligue 1, la situation du club "sera à nouveau examinée". Lens dispute le barrage d'accession à la Ligue 1 face à Dijon jeudi et dimanche.
 

AFP