Ligue 1 : Jean-Michel Aulas va attaquer Jacques-Henri Eyraud en diffamation

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Aulas

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Invité de l'émission "Team Duga" sur RMC, Jean-Michel Aulas, patron de l'Olympique Lyonnais, a déclaré vouloir attaquer en diffamation Jacques-Henri Eyraud, président de Marseille. Les deux dirigeants s'écharpent depuis trois jours par médias interposés sur la suite du championnat en cette période de pandémie liée au coronavirus. Aulas a évoqué samedi l'idée "d'une saison blanche". Une proposition jugée "opportuniste" par Eyraud.

"Je ne veux pas de polémique." Noël Le Graët appelait au calme dimanche. La demande du président de la Fédération Française de football n'a vraisemblablement pas été entendue. En conflit ouvert depuis samedi, Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud, respectivement président des clubs de Lyon et de Marseille, se lancent des piques. Ce lundi, le patron de l'OL a rajouté une couche dans le différend avec son homologue. Invité de l'émission "Team Duga" sur RMC, Jean-Michel Aulas a annoncé vouloir attaquer Jacques-Henri Eyraud en justice. "Mes avocats vont attaquer en diffamation. C’est diffamatoire", a dénoncé le président lyonnais.

La source du débat opposant les deux hommes vient d'une interview donnée par Jean-Michel Aulas la semaine dernière au Monde. Face à l'épidémie de coronavirus, le dirigeant rhodanien évoquait les pistes pour aller au terme de la Ligue 1, suspendue depuis vendredi. "Le plus logique serait alors de dire : on annule tout et on repart sur la situation du début de saison"avait lancé le patron de l'OL. Dans ce cas, le club lyonnais garderait sa place en Ligue des champions, alors qu'il pointe à la 7e place actuellement. 

à voir aussi Ligue 1 : Jean-Michel Aulas : "la meilleure solution serait une saison blanche" Ligue 1 : Jean-Michel Aulas : "la meilleure solution serait une saison blanche"

Cette déclaration avait déplu à Jacques-Henri Eyraud, président de Marseille. Samedi, dans le JDD, le dirigeant avait condamné l'idée émise par Aulas. "Nous connaissons la volonté obsessionnelle de Jean-Michel Aulas de défendre l'OL par tous les moyens. Mais la ficelle est cette fois un peu grosse. Est-ce vraiment aimer et respecter le football quand, sans la moindre concertation, on suggère de nier les 28 journées de championnat déjà disputées ?". Chacun défend sa paroisse, étant donné que l'OM est classé deuxième du Championnat de France. Le président marseillais n'a pas été le seul à critiquer la proposition de celui de Lyon. 

à voir aussi La Ligue 1 "annulée" ? Eyraud et le foot français chargent Aulas La Ligue 1 "annulée" ? Eyraud et le foot français chargent Aulas

Sur RMC, Aulas est revenu sur sa déclaration de "saison blanche". "Le journal Le Monde m’a interrogé pour savoir s’il y avait une jurisprudence. J’ai indiqué qu’il y en avait peu et qu’on souhaitait terminer le championnat. Et que, si on ne pouvait pas reprendre, il y aurait probablement une année blanche", se défend le patron de l'OL. "C’est un sujet qui concerne la Fédération. Il y a quatre ou cinq hypothèses. Qu’on soit qualifié ou pas en coupe d’Europe, c’est gênant. Mais ce n’est pas le sujet au moment où il y a une pandémie. J’ai répondu sans aucune arrière-pensée."

Ce lundi, Jean-Michel Aulas a lancé une autre proposition au cas où le championnat n'irait pas à son terme. Il a posté aujourd'hui sur Twitter une nouvelle solution : le classement historique sur 3 ou 5 ans. Avec cette solution, l'OL en sortirait encore gagnant, avec la deuxième place du classement.

à voir aussi Coronavirus : la Ligue 1 face au vide juridique du règlement Coronavirus : la Ligue 1 face au vide juridique du règlement