Ligue 1 : Jardim de retour sur le banc de Monaco

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
Leonardo Jardim
Leonardo Jardim de retour sur le Rocher, trois mois après son éviction... | Jean-François OTTONELLO/PHOTOPQR/NICE MATIN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'AS Monaco a confirmé vendredi soir le retour de Leonardo Jardim comme entraîneur jusqu'en juin 2021 à la place de Thierry Henry, suspendu de ses fonctions jeudi soir.

Jardim, qui était déjà l'entraîneur de Monaco en début de saison avant d'être remercié à la suite d'une défaite à domicile contre Rennes (2-1) le 7 octobre 2018, sera sur le banc de Monaco à Guingamp mardi en Coupe de la Ligue. Franck Passi conduira l'équipe de la Principauté à Dijon samedi soir en Ligue 1.

Jardim, l'homme des succès récents de l'ASM, un titre de champion de France (2017), quatre podiums consécutifs et une demi-finale de Ligue des champions (2017), devrait reprendre sa trajectoire sur le Rocher. Il a signé un contrat de deux ans et demi jusqu'en 2021. "Le passage à Monaco de Leonardo Jardim restera comme une des plus belles pages de l'histoire du club. Aujourd'hui, nous réalisons que l'histoire de Leonardo Jardim avec le club ne s'est pas terminée comme elle aurait dû. Nous aurions de fait dû donner une chance à Leonardo de continuer son travail", a conclu M. Vasilyev.

Indemnités...

Jardim avait touché environ 8,5 millions d'euros d'indemnités de licenciement, et il faudra payer le départ d'Henry, dont le contrat courait jusqu'à 2021. Initialement suspendu de ses fonctions jeudi, celles-ci ont pris fin vendredi, selon le club. Monaco pourrait également payer le départ du directeur sportif nigérian Michael Emenalo, arrivé voilà 14 mois. Il était notoire qu'il ne s'entendait pas avec Jardim.

Ce dernier va vouloir travailler avec ses hommes, et Franck Passi et les adjoints d'Henry ne vont pas rester non plus, sauf l'entraîneur des gardiens, André Amitrano, déjà là sous le règne du Portugais. Jardim va rappeler ses collaborateurs de longue date, Nelson Caldeira, José Barros Araujo et Antonio Vieira. Comme Amitrano, le préparateur physique Carlo Spignoli, déjà présent du temps de Claudio Ranieri, pourrait finir la saison.

"Thierry Henry est une légende du football, mais les circonstances défavorables, et surtout les nombreuses blessures des joueurs, ne lui ont pas permis de faire rapidement et efficacement sortir son équipe de la crise", a souligné Vadim Vasilyev, vice-président du club.

"Je tiens à remercier Thierry Henry d'avoir relevé ce défi et d'avoir essayé d'encadrer l'équipe de son club d'origine lors d'une période difficile. Il lui aurait fallu probablement plus de temps pour mettre en oeuvre ce qui était prévu. Mais, malheureusement, nous n'avons plus le temps et nous nous devons d'agir et réagir immédiatement", a conclu le dirigeant monégasque.

à voir aussi AS Monaco : Henry le "mal aimé" manque son retour en France AS Monaco : Henry le "mal aimé" manque son retour en France
francetv sport francetvsport