Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas
Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas | AFP - OLI SCARFF

Ligue 1 - "Inquiétant", irresponsable": avis de tempête sur l'Olympique Lyonnais

Publié le , modifié le

Battu à domicile par Rennes (2-0) lors de la 16e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais inspire de la crainte à ses dirigeants. "Je pense qu'on est un groupe irresponsable", a tonné Bruno Génésio, l'entraîneur en "colère" après un match très décevant de ses troupes, où personne n'a voulu parler à la presse. "Peu d'engagement, de replis défensifs, peu d'agressivité et nous avons été battus à la régulière", analysait le président Jean-Michel Aulas. Et la semaine prochaine, c'est le match décisif de Ligue des Champions contre le Shakhtar Donetsk.

Les joueurs lyonnais n'ont pas voulu s'exprimer. Après neuf matches sans défaite, ils ont connu un revers terrible, à domicile, lors de la venue de Rennes (2-0). Une défaite qui arrive au plus mauvais moment. "Evidemment que tout le travail effectué depuis fin août depuis notre dernière défaite contre Nice (en fait contre Paris, le 7 octobre, 5-0, NDLR) tombe à l'eau. Nous pensions partir à Kiev affronter le Shakhtar avec le plein de confiance", regrettait Jean-Michel Aulas, le président du club après le match. Nous allons essayer de remettre les choses en ordre avant d'affronter Donetsk, un match considérable en terme d'enjeu, d'image et de conséquences économiques." Dans 7 jours, l'OL se rend en Ukraine pour défier le Shaktar Donetsk, avec la qualification pour les 8e de finale pour enjeu. 

Le groupe face à ses responsabilités

Après un penalty sifflé en leur faveur mais finalement annulé avec l'aide de la VAR, Lyon a peu à peu retrouvé ses fantômes passés. "Nous avons vu ensuite vu des choses que nous n'aimons pas beaucoup voir, peu d'engagement, de replis défensifs, peu d'agressivité et nous avons été battus à la régulière même si nous avons eu des occasions", constatait Aulas. "Je n'imaginais que l'on pouvait afficher un tel visage ce soir", tranchait Bruno Génésio, l'entraîneur. "Il faut croire que l'on n'a pas retenu les leçons du passé. Je n'ai pas mis suffisamment en garde le groupe. J'assume la composition d'équipe de départ. Certains étaient fatigués. J'aurais dû anticiper. Nous avons fait quinze minutes plutôt bonnes avec des situations d'ouvrir le score. Petit à petit, on s'est éparpillés, dans les transitions, les pertes de balles, il y a eu beaucoup de complication. Nous avons oublié de nous replacer." Et de lâcher: "Je pense qu'on est un groupe irresponsable."

à voir aussi Ligue des Champions: le match Shakhtar Donetsk-Lyon délocalisé à Kiev Ligue des Champions: le match Shakhtar Donetsk-Lyon délocalisé à Kiev

Au point que personne n'a voulu s'exprimer. "C'est vrai qu'ils étaient très déçus. Ils n'ont pas assumé. Ils veulent réfléchir à ce qui s'est passé et pourquoi", expliquait Jean-Michel Aulas face à la presse. "Je ne sais trop quoi dire sinon que c'est inquiétant d'avoir ce type de réaction sur un match même si Rennes a livré une belle performance." Cette quatrième défaite de la saison, la deuxième à domicile, peut laisser des traces bien plus importantes à Lyon.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze