Ligue 1 : Ici, c'est Cavani !

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Edinson Cavani
Edinson Cavani | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En égalisant contre Bordeaux dimanche soir, Edinson Cavani a fait plus que mettre Paris sur les rails du succès (4-3). Beaucoup plus, puisque le meilleur buteur de l'histoire du PSG a passé la barre symbolique des 200 buts sous le maillot parisien. Du jamais vu. Et ce, après des semaines au placard.

Parmi ses légendes, le Paris Saint-Germain compte une belle délégation d'attaquants hors normes : Pedro Miguel Pauleta, Zlatan Ibrahimovic, Carlos Bianchi, Dominique Rocheteau ou encore George Weah. Mais aucun de ces buteurs n'arrivent à la cheville d'Edinson Cavani dans l'histoire du PSG. A 33 ans, l'Uruguayen était déjà le meilleur buteur du PSG au coup d'envoi du match contre Bordeaux. Mais non content de ce statut, il a dépassé la barre des 200 buts sous le maillot parisien. Rien que ça.

Edinson, et les autres

Servi par Angel Di Maria, le Matador a surgi entre les centraux bordelais pour placer une tête rageuse, sa spécialité. Et ainsi remettre le PSG, alors mené 1-0, sur les rails. Mais si son nom a été scandé neuf fois par le Parc des Princes à ce moment, ce n'est pas seulement pour cette égalisation. Avec ce 200e but, Edison Cavani s'échappe dans l'histoire des buteurs parisiens, loin devant Zlatan Ibrahimovic, deuxième avec 156 réalisations, et Pedro Miguel Pauleta, troisième avec 109 buts. En fin de contrat en juin, et remis en question par le début de saison tonitruant de Mauro Icardi, Cavani a surtout remis les pendules à l'heure avec une prestation aboutie.

Cette titularisation en Ligue 1, le Matador l'attendait depuis le mois d'août. Une éternité. Alors contre Bordeaux, il a été de tous les combats. Buteur donc à la 25e, il a ensuite été tout près du doublé sur une madjer acrobatique qui a trouvé le poteau de Benoît Costil. Au duel avec Koscielny, il a usé l'international français, quitte à prendre quelques coups dont le coude du français, dans les lèvres. Cavani a aussi provoqué le troisième but parisien, puisque c'est sa tête repoussée par Costil qui permet à Marquinhos de doubler la mise. Surtout, l'Uruguayen a servi Kylian Mbappé sur un plateau pour le quatrième but du PSG. Cadeau. 

à voir aussi Ligue 1 : revivez la victoire du PSG contre Bordeaux, dans un festival de buts Ligue 1 : revivez la victoire du PSG contre Bordeaux, dans un festival de buts

"Ça me donne beaucoup d'émotions"

Le travail accompli, l'heure était venue de sortir pour Edinson Cavani à la 76e. Remplacé par Mauro Icardi, l'Uruguayen a eu le droit à une standing ovation à la hauteur d'une prestation perfectible mais accomplie, mais surtout de son record du soir. Interrogé par Canal+ après le match, l'Uruguayen, en larmes, n'a pas caché son émotion : "C'est un moment très très spécial, après un mois de janvier difficile, sincèrement. Mais je suis ici pour donner le maximum et essayer de continuer à faire une grande saison avec l'équipe. Mais je suis un peu ému, avec ma famille là-bas en tribune. Ça me donne beaucoup d'émotions".

Au delà de ce record et de l'émotion autour de ce 200e but, Edinson Cavani a surtout saisi l'opportunité offerte par Thomas Tuchel pour redistribuer les cartes à la pointe de l'attaque parisienne. Car face à un Icardi beaucoup moins en réussite, Edinson Cavani redevient bien plus qu'une alternative crédible dans l'optique des grands rendez-vous qui attendent Paris. S'il est difficile d’asseoir sur un banc un joueur à 200 buts en 298 matches avec le PSG, il l'est surtout de se passer d'un Cavani revanchard et en forme, qui a fait du Parc son jardin.