Le bonheur du Guingampais Salibur
Yannis Salibur, le Guingampais, tout à sa joie | AFP - FRED TANNEAU

Ligue 1: Guingamp, champion de France du rapport qualité/prix devant Nice et Angers

Publié le , modifié le

La 38e et dernière journée du championnat de Ligue 1 a livré son verdict. Si en terme de points le sacre de Monaco devant le PSG ne souffre d'aucune discussion, si on met les sommes engagées en face, ce n'est plus la même chose.

Huit clubs avec un budget allant de 50 à 500 millions d'euros, et huit autres de 25 à 35 millions d'euros. Voilà le panorama de départ de la Ligue 1 cette saison. Entre Angers, plus petit budget de la saison avec 25 millions au compteur, et le PSG qui atteint les 500 millions, la lutte paraît inégale. Pourtant, à l'issue de cette 38e et dernière journée, à l'heure des bilans, les meilleurs investisseurs ne sont pas toujours ceux qu'on croit. 

Si on ne compare que le classement final sur le terrain et le classement en terme de budget, Guingamp et Angers demeurent les équipes "jackpots". Respectivement 20 et 19e, ils ont "sur-performé" en finissant 10 et 12e. Belle affaire aussi pour Nice, 10e budget et sur le podium sur le terrain. A contrario, Lille, 5e budget, n'est que 11e, comme Montpellier, 9e budget, mais 15e à l'arrivée.

PSG, Lyon, OM, Monaco dans l'ordre

En réalisant un rapport entre le budget du club et le nombre de points remportés cette saison, les premiers ne sont pas forcément en haut de la liste. Bien évidemment, avec son plus gros budget du championnat, le PSG et ses 500 millions d'euros finit à une 2e place, ce qui n'est pas une grosse contre-performance. Mais en faisant le rapport argent/points, le club de Nasser Al-Khelaïfi est loin d'avoir le meilleur ratio. Chaque point lui a en effet coûté 5.74 millions d'euros. Le champion de France, Monaco, avec son budget de 145 millions d'euros, a "payé" pour chacun de ses 95 points 1.52 millions d'euros. Quatrième, l'OL, avec le 2e budget de France (235 millions), termine 2e moins bon élève dans ce classement des "bonnes affaires", avec 3.5 millions d'euros par point, nettement devant l'OM, quatrième et dernière équipe à franchir les 100 millions de budget, pour 62 points et donc 1.61 millions d'euros le point.

Guingamp, Nice et Angers sur le podium

Pour connaître les rois du rapport qualité/prix, il faut descendre un peu au classement final. En premier, C'est Guingamp qui, en remportant sa 14e victoire cette saison ce samedi soir contre Metz, finit dans la première moitié du tableau (9e), avec un rapport de 520 000 euros par point, juste devant l'OGC Nice, dont la 3e place sur le terrain trouve pour écho un deuxième rang dans ce classement. Avec un budget de 42 millions, soit le 10e, et 77 points au compteur, les Aiglons ont mis 538 000 euros pour gagner chaque point. Troisième sur le podium: Angers (543 000 euros), plus petit budget du championnat mais 12e sur le pré.  

Bastia, dernier et relégué en Ligue 2, a récolté 34 points avec un budget de 28 millions d'euros (823 000 euros par point). Nancy, qui l'accompagne dans l'ascenseur, avait un budget un peu plus élevé (30 millions), ce qui donne la somme de 857 000 euros par point. Lorient, qui jouera le barrage contre Troyes pour éviter de suivre le même chemin vers la L2, finit la saison avec 37 points, soit 1 millions d'euros par point.

Classement "qualité-prix":

1. Guingamp 520 000 euros/point
2. Nice 538 000
3. Angers 543 000
4. Metz 697 000
5. Dijon 702 000
6. Caen 783 000
7. Nantes 784 000
8. Toulouse 795 400
9. Bastia 823 500
10.Nancy 857 000
11. Lorient 1 millions
12. Rennes 1 millions
13. Bordeaux 1.01 millions
14. Montpellier 1.07
15. St-Etienne 1.4
16. Lille 1.46
17. Monaco 1.52
18. Marseille 1.61
19. Lyon 3.50
20. PSG 5.74

.
.
Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze