Kylian Mbappé, porté en triomphe par Daniel Alves après son triplé contre Monaco
Kylian Mbappé, porté en triomphe par Daniel Alves après son triplé contre Monaco sous les yeux de Neymar, de retour après 3 mois | AFP - Anne-Christine POUJOULAT

Ligue 1 : Grâce à un triplé de Mbappé, le PSG célèbre son titre face à Monaco

Publié le , modifié le

Déjà sacré champion de France après le match nul de Lille à Toulouse, le PSG a fêté son huitième titre de champion de France de la meilleure des manières en battant Monaco dimanche soir au Parc des Princes (3-1) grâce à un triplé de Kylian Mbappé, qui a atteint la barre symbolique des 30 buts en Ligue 1. Autre bonne nouvelle de la soirée pour le PSG : Neymar a rejoué une mi-temps, Cavani vingt minutes.

Cette fois, le PSG peut célébrer comme il se doit son huitième titre de champion de France de Ligue 1. Après trois occasions manquées face à Strasbourg, Lille et Nantes, le Paris Saint-Germain a facilement dominé Monaco dimanche soir, en clôture de la 33e journée de Ligue (3-1) grâce à un triplé d'un exceptionnel Kylian Mbappé, qui a passé la barre des 30 buts marqués en championnat cette saison.

Disposé au coup d'envoi en 3-4-2-1 avec Moussa Diaby et Dani Alves en soutien de l'international français, le PSG a essuyé une première frappe de Rony Lopes bien détournée par un Alphonse Areola vigilant (6'). C'est alors que les ennuis vont commencer pour les Monégasques. 

Sur un dégagement a priori sans grand danger devant Moussa Diaby, Danijel Subasic se blesse et doit laisser sa place à Benaglio (9e). Place ensuite au show Mbappé. Le Français ouvre dans la foulée le score grâce à un enchaînement contrôle-frappe dans la course supersonique (15e). Il manque de doubler la mise à la 19e mais se rattrape à la 38e. Bien lancé par Daniel Alves dans l'axe, Mbappé double la mise en trompant facilement Benaglio (38e). 

Neymar, première depuis trois mois

A l'abri à la mi-temps, Thomas Tuchel décide alors de lancer Neymar dès le retour des vestiaires. Le Brésilien, blessé depuis le 23 janvier, retrouve ses coéquipiers après sa blessure au cinquième métatarsien. Mais c'est Daniel Alves, un autre Brésilien, qui va délivrer le troisième caviar pour le Français sur un centre tendu (56e). 

Pour parachever la fête, Edinson Cavani a lui aussi foulé la pelouse du Parc des Princes pour les vingt dernières minutes et a même eu le temps de se voir refuser un pour hors-jeu. 

à voir aussi La joie retrouvée de Neymar pour son retour à la compétition La joie retrouvée de Neymar pour son retour à la compétition

Les Monégasques ont bien sauvé l'honneur grâce à Golovine (80e) à la suite d'un contre favorable de Vinicius sur Thilo Kehrer, mais rien ne pouvait empêcher ce PSG-là, libéré et dominateur, de fêter correctement son huitième titre de champion de France.

"On a fait une première mi-temps très sérieuse. On n'est pas dans le meilleur moment, mais on a fait un bon match. Les 15 premières minutes après la mi-temps étaient très bonnes. On a gagné encore, c'était important. Tout le monde veut tout gagner.

Verratti et Kehrer sortent sur blessure

La Ligue des champions est un grand objectif, mais un club comme la Juventus attend depuis 20 ans pour gagner ce trophée. Et c'est la Juventus. A Paris, l'objectif est clair, c'est de gagner le doublé (Coupe-Championnat). On doit gagner samedi (en finale de Coupe de France).", a ambitionné Thomas Tuchel à la fin du match.

Avec le titre, un triplé de Mbappé, les retours de Neymar et Cavani, presque tous les voyants sont aux verts pour le PSG avant la finale de Coupe de France samedi prochain face à Rennes. Seule ombre au tableau : Marco Verratti et Thilo Kehrer sont sortis sur blessure en deuxième période.